La semaine de Faïza

AMBIANCE Samedi 24 octobre 2009

Par Faïza Zerouala @faizaZ



SAMEDI. Théorie du complot, le retour. Soyons honnêtes, Dame Nature n’est pas toujours des plus généreuses. Moi-même, j’ai été livrée sans la partie du cerveau qui permet de comprendre les maths. Les équations avec des chiffres et des lettres, c’est pour moi une alliance contre-nature. J’ai renoncé à les comprendre. J’ai aussi une autre faiblesse. Les cheveux. A leur état naturel et en liberté, je ne ressemble à rien. Peut-être à un mouton transgénique qui aurait brouté de l’herbe du côté de Tchernobyl.

Pourtant, une invention technologique, le fer à lisser, a révolutionné la vie capillaire de beaucoup de Diana Ross en puissance. Si Beyoncé a réussi à dompter sa crinière, tout le monde peut y parvenir. C’est un peu fastidieux, certes, mais au moins on n’effraye pas les enfants dans la rue. Et ça, c’est pas mal, car à part pour Halloween, ça ne sert pas à grand-chose de traumatiser les gamins. Même si vous êtes comme moi fâchés avec les maths, vous devez savoir tout de même que l’équation pluie + cheveux fraîchement lissés + pas de parapluie, eh bien, mauvais résultat. Les plus perspicaces d’entre vous auront remarqué que c’est l’automne et qu’il flotte. Quant à la conspiration du parapluie qui s’envole ou se casse, on y reviendra.

DIMANCHE. Comme toujours, le dimanche on n’a rien à faire. Surtout depuis que Jacques Martin nous a lâchement abandonnés. « L’Ecole des fans » avec sa horde de Maman-fait-des frites et de Papa-se-prend-pour-Spielberg-avec-son-caméscope-de-cinq-kilos, c’est fini. Disparues, les têtes à claques – bambins, pardon –, qui massacrent – euh, interprètent – les tubes de Pierre Perret. « Sept sur Sept » avec son générique anxiogène c’est aussi de l’histoire ancienne. Anne Sinclair a définitivement remisé les pulls en mohair, et mène une vie de sous-Hillary Clinton avec son mari volage à Washington.

Tout ça pour dire que Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur et comique-troupier de l’UMP, a, lui, trouvé comment s’occuper le dimanche. Il publie des décrets secrets au Journal officiel. Ceux d’aujourd’hui ? Une réminiscence de feu Edwige, tellement décriée en son temps. Deux fichiers, pudiquement appelés « base de données ». Le premier est axé sur les bandes et les groupuscules. Le second recensera les informations recueillies lors des enquêtes administratives effectuées sur les postulants à un emploi d’un secteur sensible comme la police ou la gendarmerie. Comme il s’agit d’une Edwige reliftée, la mention des origines ethniques est supprimée. Mais l’origine géographique pourra l’être. Si tu es afghan, par exemple, gare à toi. Ironie du calendrier, le Michel Leeb de l’UMP a signé ce décret le jour de la Sainte Edwige, le 16 octobre. Il a vraiment de l’humour, Brice…

LUNDI. Bonne nouvelle, nous sommes un peu rabibochés avec nos cousins d’Amérique. Seul Nicolas Sarkozy ne décolère pas de s’être fait souffler le Prix Nobel de la paix par Super Obama, alors qu’il le méritait tellement plus, dixit le pas du tout flagorneur Jean-François Copé.

Les Américains fascinent toujours. En même temps, on peut le comprendre. Entre Superman, Wonder Woman, Charles Ingalls, l’homme qui coupe le bois plus vite que son ombre, on ne sait plus où donner de la tête. Nous autres Français, on fait pouilleux à côté. Bon d’accord, ils ont eu George W. Bush.

Aujourd’hui j’ai assisté à une rencontre entre des jeunes Américains à Villiers-le-bel et des collégiens français. Alors que les rejetons de l’Oncle Sam se faisaient attendre, les jeunes Français trépignaient littéralement de les rencontrer. Certains, dans le couloir, eux aussi adeptes de la théorie du complot, ont fait part de leur doute quant à la réalité de « l’américanité » de leurs homologues d’outre-Atlantique. D’autres voulaient voir en chair et en os la seule Américaine présente dans la salle, à savoir l’employée de l’ambassade des Etats-Unis en France. Angelina Jolie et Madonna aiment ramener de leurs voyages en Afrique ou en Asie des souvenirs vivants, il faudrait peut-être que la même chose existe version made in USA.

MARDI. Ségolène Royal, elle aussi, a adopté un jour le Hillary Clinton style. L’ex-candidate à la présidentielle, avec la pudeur qui la caractérise, explique dans une émission télé à quel point elle ne supporte pas l’infidélité. Une allusion à peine voilée à son passé de femme bafouée et à l’infidélité de François Hollande. Je n’arrive toujours pas à y croire, à cette histoire de tromperie. Je sais, on ne se moque pas du physique mais quand même, François Hollande, c’est pas comme si c’était l’homme le plus sexy de la terre avec son look de comptable de province. C’est vrai, on ne lui demande d’avoir le look de Ken. Mais s’il avait été beau, peut-être aurait-il mieux réussi. En tout cas, l’émission a fait un bide en termes d’audience. Ça lui apprendra, à Ségolène, à s’épancher à la télé sur ses amours passées.

MERCREDI. Y a pas à dire, la France, c’est vraiment l’Etat-providence. Trois petits veinards viennent d’en faire l’expérience. Alors que les vacances de la Toussaint approchent à grands pas, trois hommes de respectivement 18, 19 et 22 ans n’ont pas eu besoin de se torturer très longtemps pour trouver leur destination de vacances. Eric Besson lui-même s’en est chargé. Non, il ne s’agit pas d’une énième crise de vocation de l’ex-socialiste passé à l’UMP. Le ministre de l’immigration ne s’est pas reconverti en Gentil Organisateur au Club Med. Il a simplement organisé un voyage inoubliable pour de jeunes sans-papiers vers l’Afghanistan.

Comme il sait prendre soin de ses nouveaux amis, le ministre a tout prévu. De vrais touristes VIP. Les services de l’ambassade de France ont été dépêchés à l’aéroport. Ils n’auront même pas de frais d’hébergement à avancer, étant donné que l’Etat leur paye quinze jours d’hôtel. Bonus, nos globe-trotters vont même pouvoir acheter des souvenirs puisque le gouvernement leur a donné 2000 euros d’argent de poche. En revanche, je crois bien qu’il va y avoir un léger problème, nos trois Afghans n’ont pas dû avoir le temps de lire les recommandations du Quai d’Orsay sur leur site Internet : « Il est plus que jamais impérativement recommandé de différer tout projet de voyage en Afghanistan. » Ça m’étonne d’Eric Besson, une telle bourde de sa part, ce n’est pas dans ses habitudes. Il n’est pas du genre à trahir ses amis et à les mettre dans l’embarras.

JEUDI. En France, c’est la classe, dans notre panthéon de stars, on a le Petit Nicolas et le Petit Grégory. Heureusement que l’actualité nous rappelle à intervalles réguliers que la chef de file des mères indignes n’est pas Véronique Courjault. On oublie que la première à avoir fait les frais du lynchage médiatique, c’est Christine Villemin, la maman du Petit Grégory. Pour les amnésiques, Grégory, c’est le petit enfant joufflu, qu’on a retrouvé il y’a 25 ans, pieds et poings liés, flottant dans la Vologne.

Toute la famille Villemin a plus au moins été soupçonnée. Muriel Bolle, la belle-sœur adolescente de Bernard Laroche, a accusé ce dernier, cousin de Jean-Marie Villemin, lui-même père du petit Grégory, du meurtre. Laquelle s’est ensuite rétractée. Jean-Marie Villemin a quand même voulu se venger et a abattu son cousin, également soupçonné d’être le corbeau qui le harcelait lui et le grand-père Villemin depuis trois ans. C’est aussi limpide qu’un épisode des « Feux de l’amour », mais en gros, voilà l’histoire. Ça me fait aussi penser au jeu Cluedo. Moi, je parie que le coupable est le Colonel Moutarde avec le chandelier dans la salle de bain.

Blague à part, les parents attendent depuis des années que le meurtrier de leur fils soit arrêté et jugé. Pour résoudre ce mystère, les experts de Lépanges-en-Vologne ont été appelés. Deux empreintes ADN exploitables ont été isolées. La suite au prochain épisode. Ce rebondissement aura au moins le mérite de permettre aux comiques d’écouler leur stock de blagues vaseuses sur la noyade.

VENDREDI. L’AFP annonce que le corps d’un ouvrier bâillonné et ligoté a été retrouvé. Si j’osais l’humour noir, je prendrais ça pour un hommage au petit Grégory. Mais bon, celui qui nous occupe aujourd’hui est plutôt Petit Jean. Le fils du Petit Nicolas de l’Elysée. Ça y est, Junior jette l’éponge, il ne briguera pas la présidence du célèbre établissement public en charge de l’aménagement de la Défense. « Je ne veux pas d’une victoire qui porte le poids d’un tel soupçon », a-t-il déclaré. Première nouvelle, il se voyait déjà président. Normalement, lorsqu’on est pistonné ou lorsqu’on triche, on sauve les apparences. Même pendant la galette des Rois. L’un des tirages les plus trafiqués au monde. Les enfants ont toujours la fève mais tout le monde fait comme s’ils l’avaient trouvée par un heureux hasard. En tout cas, s’il faut vraiment « un fils de/une fille de » pour diriger l’Epad, pourquoi ne pas demander à Marie Bové ? Je crois juste qu’elle est trop âgée pour le poste. Elle a 34 ans.

Faïza Zerouala

Faïza Zerouala

Les réactions des internautes

  1. Dimanche 25 octobre 2009 16:48 sebastien

    Ça y est, Junior jette l’éponge, il ne briguera pas la présidence du célèbre établissement public en charge de l’aménagement de la Défense. « Je ne veux pas d’une victoire qui porte le poids d’un tel soupçon », a-t-il déclaré. Première nouvelle, il se voyait déjà président.

    Je me suis fait exactement la même remarque, Faiza. Mais c'est plus que se voir président, c'est considérer la victoire comme acquise. Et acquise elle était puisque tout avait été organisé en amont.
    Une semaine de déni énergique de la part des responsables UMP, et c'est l'accusé lui-même qui fini par lâcher le morceau, c'est comique.

    Pour mettre mon grain de sel dans le débat sur les afghans :
    - 3 Afghans en moins sur le territoire français à au moins 10 000 € par tête en comptant les frais de voyage, je ne suis pas sûr que ce soit une très bonne affaire pour le pays.
    - Pourquoi renvoyer spécifiquement 3 afghans chez eux, maintenant ?
    - Des déserteurs ? C'est  ignorer d'une part, le statut de réfugié de guerre qui ne préjuge ni de l'âge, ni du sexe, et d'autre part, le fonctionnement de filières d'immigration et le fonctionnement clanique de l'Afghanistan qui fait que lorsque qu'un jeune part, c'est que toute sa famille le sait et le veut. A mon sens, on est loin de la désertion.
    - La situation en Afghanistan ne peut se résumer à "la mère patrie est envahie, aux armes citoyens". On est même très loin de ça.

    Jean Sarkozy fait preuve de "courage" en lâchant un siège qui lui était promis, et 3 Afghans du même âge sont traités de lâches parce qu'ils fuient leur pays en guerre. Curieuse inversion.
    • Mardi 27 octobre 2009 18:03 zazaoui

      ...un peu comme les juifs qui se sont tres peu enfuis vers la légion étrangère  ,ne vous en déplaise .. alors que dans la légion on trouvait de nombreux autrichiens qui n'avaient pas accepté la main mise d'Hitler sur leur pays ... 
    • Dimanche 25 octobre 2009 17:25 commandant_minos

      est-il lâche ou courageux de se donner la mort ?
      c'est un débat qui est toujours d'actualité, y compris dans les rues de Kaboul.

    • Dimanche 25 octobre 2009 17:17 mina

      Très bien vu Sébastien, belle analogie très à propos, Bravo ! Vous devriez être chroniqueur du BB.
    • Dimanche 25 octobre 2009 17:13 wizard

      Fuir en abandonnant sa famille n'a rien de glorieux . surtout  FUIR si loin pour ne pas etre rattrapé .
      Auriez vous fait pareillement en 1914 -1918 ou en 1940 -1945 .Votre grand père ,votre père vous ont ils laissé cet exemple ?

      En 1917 ,des "poilus " ont été fusillés pour avoir refusé de monter à l'assaut alors qu'ils venaient de subir des pertes effroyables .

      En 1945 ,des jeunes allemands de 14 -15 ans  ont détruit au Panzer Faust des dizaines de chars russes dans les rues de Berlin  . tout était perdu .Mais ils  mourraient  non pour Hitler  mais pour empecher le viol de leurs mères par les soldats mongols .

      4 millions de jeunes soldats allemands sont morts en 5 ans et beaucoup, beaucoup plus de russes

      En 3 jours de bombardement ,La ville de Dresde a compté entre 150 000 et 300 000 morts civils ,citadins et réfugiés .

      Les guerres d'Afghanistan n'ont jamais eu cette férocité des combats .
      • Lundi 26 octobre 2009 04:55 sebastien

        Très vite fait le cours d'histoire. 10 millions de morts civils dans les camps, massacrés par les nazis ? Ils ne comptent pas ?

        Votre analogie ne tient pas la route, alors poussons là jusqu'au prochain virage :

        Il n'y a eu aucune forme d'exil pendant la deuxième guerre mondiale ? Aucune famille séparée ? Personne n'a fui tant les combats que la faim ? Qu'aurait-on dit à l'époque si les USA avaient déclaré : "désolé, vous rentrez tous chez vous !" ? Que ce serait-il passé pour tous ces réfugiés, hommes, femmes, enfants, parfois ensemble, parfois non, si les USA, l'Angleterre, le Portugal l'avaient joué forteresse ?

        C'est abject d'accuser ces hommes de lâcheté, de fuite; de parler d'abandon, de désertion au moment où ils sont renvoyés dans une zone de guerre.

        "Fuir [...] n'a rien de glorieux. surtout  FUIR si loin pour ne pas etre rattrapé .

        Magnifique spécimen de brève de comptoir ! Elle méritait d'être citée.
        • Lundi 26 octobre 2009 10:00 anysor

          "Magnifique spécimen de brève de comptoir ! Elle méritait d'être citée. "

          Bah oui mais peut etre que Swazi et d'autres sont vraiment au comptoir du "rad" du coin de la rue !
          Du coup ils peuvent se permettre les "brèves de comptoir".


          MDr
        • Lundi 26 octobre 2009 09:48 lie

          Sebastien,
          tu as là the spécialiste de l'analogie foireuse, c'est son carburant depuis 4 ans sur ce blog sous de multiples pseudos. www.facebook.com/group.php
        • Lundi 26 octobre 2009 05:27 wizard

          Cette brève de Comptoir mérite d'étre cité et répétée à l'oreille des interéssés.

          En 1940-1942 ,ceux qui ont franchi les montagnes,traversé Pas de Calais ou Mediterranée ,sauté sur la France occupée, c'était pour rejoindre les dernières unités combattantes françaises.
          Les mers bordières de la France occupée ,martyrisée ,affamée  ne se sont pas couvertes de boat people . Renseignez vous .
          Aux frontières de la Suisse ,seuls les Juifs cherchaient un couvert.
          La grande et puissante Amérique n'a pas eu à accueilir des hordes de français décomposés et en fuite , à part quelques millionnaires qui entendaient sauver leur bonne vie et leurs avoirs
      • Dimanche 25 octobre 2009 17:27 mina

        Bon, on va pas joué à qui a  eu le plus de morts ou a le plus souffert. Une guerre est une guerre avec sont lot de morts, de bléssés, de réfugiés, de séquelles physiques et psychologiques. Pour l'Afghanistan même si la guerre s'arrêtait demain, il faudra encore 50 ans  pour déminer le pays des bombes à sous-munition qui continueront à tuer ou à estropier des civils. "Mais il ne faut pas désésperer des Hommes, ils sont pires qu'ils ne sont" (de "je ne sais plus qui")
  2. Samedi 24 octobre 2009 11:38 romuald

    Le second recensera les informations recueillies lors des enquêtes administratives effectuées sur les postulants à un emploi d’un secteur sensible comme la police ou la gendarmerie.


    Un Etat, aussi démocratique soit-il, entretient toujours un fond de parano, justifié ou non.
    Gardons à l'esprit que la 1ère forme de police politique de l'époque contemporaine date d'il y a un siècle, et que les RG ont vu le jour sous le Front Populaire pourtant très peu à droite.

    Le principe de la démocratie, c'est d'accorder le droit d'existence à des opinions contraires, ce qu'on nomme l'opposition - ou plutôt les oppositions.


    Ce principe démocratique s'est appliqué au recrutement des institutions régaliennes en particulier.
    Les femmes d'abord ont progressivement pu briguer des institutions jusqu'ici exclusivement masculines, puis les jeunes des quartiers sensibles (instauration de quotas dans les forces armées par ex dès la professionnalisation survenue à partir de 1997, Cadets de la République institués par Sarkozy etc) mais aussi les seniors (levée de la limite d'âge, pour ces institutions régaliennes mais également pour l'ensemble de la Fonction publique).

    De même, les opinions politiques, les confessions religieuses et l'origine ethnique ne peuvent constituer des freins à une candidature dans les administrations d'Etat.


    Pour autant, il ne s'agit pas de faire preuve d'irénisme, et, sous couvert de défense de la démocratie, fermer les yeux sur certains faits.
    Face à la montée du chômage ajouté à un déficit capacitaire dans leurs effectifs, les gouvernements récents ont cru bon d'ouvrir largement leurs institutions régaliennes (police, pénitentiaire, douane, armée dont gendarmerie) à un large public.

    Ce seront les ADS (adjoints de sécurité) dans la Police nationale, les GAV (gendarmes adjoints volontaires dans la Gendarmerie nationale) et les EVAT (engagés volontaires de l'armée de terre).
    Dans mon admin, point de quotas de ce type (ou alors, infime, puisque moins d'une dizaine de places sont ouvertes annuellement pour des jeunes sans diplômes), mais énormément de surdiplômés, comme c'est de plus en plus le cas dans la Fonction publique.


    Bref, pour résumer, candidatent des personnes qui n'ont pas forçément la fibre, la vocation pour intégrer ces institutions mais qui, à cause du contexte de chômage, de crise etc, optent qui pour l'armée, qui pour la police, la douane ou la pénit'.
    Question de sécurité de l'emploi donc. Ce sont ce qu'on appellent dans l'armée des "gamellards"; qui toutefois pour certains peuvent se révéler être de très bons éléments, motivés.


    Un surdiplômé sera peut-être plus amené à gueuler sur le traitement salarial qu'il perçoit par rapport à ses diplômes quand bien même il serait catégorie C. Je l'observe régulièrement au boulot, ceux qui se plaignent le plus ne sont pas ceux ayant galéré financièrement et ayant un bagage scolaire minimum...
    De plus, il est évident qu'un candidat votant extrême-gauche sera plus enclin à militer syndicalement, avec les dérives que là encore je peux observer et qui à n'en pas douter ce sont pas des exceptions.

    Enfin, l'origine ethnique et la religion peuvent, parfois, poser souci, notamment quand un jeune ADS qui serait amené à interpeller des clandestins venant d'un pays dont il serait lui-même originaire et dont il aurait la double-nationalité, ou lorsqu'il s'agit de combattre d'autres musulmans, en Afghanistan par exemple.


    Toutefois, dans ce dernier cas, très rares sont les problèmes; dans les Balkans dans les années '90 les soldats de confession musulmane étaient briefés plus particulièrement avant déploiement et plus encadrés sur le terrain sans qu'il y ait eu de cas notoires de sédition ou autre. De même pour l'Afghanistan, moins de 5 soldats de confession musulmane ont refusé l'an passé d'être déployés sur ce théâtre d'opérations.

    Aux RG, des policiers eux aussi de confession musulmane s'étaient vus enlever leur habilitation Secret défense - j'ignore si c'était justifié ou non cela dit, tandis qu'en UK, le MI5 (équivalent du FBI ou de l'ex-DST) avaient ciblé en son sein des présumés activistes islamistes.


    Dans le contexte actuel, il me semble donc nécessaire que l'Etat se renseigne sur les éléments qu'il recrute, même si cela doit passer par une rupture avec le principe démocratique qui voudrait que n'importe qui puisse intégrer ces institutions régaliennes.
    Si on y réfléchit bien, la limite de taille imposée pour certains postes, les critères physiques ou intellectuels ne constituent pas, eux aussi, des freins aux principes démocratiques?
    • Samedi 24 octobre 2009 17:41 briardounet1

                              LA REPUBLIQUE DU N'IMPORTE QUOI

      " Le principe de la démocratie....ce principe démocratique s'est appliqué au recrutement des institutions REGALIENNES (...) même si cela doit passer par une rupture avec le principe démocratique qui voudrait que n'importe qui puisse intégrer ces institutions REGALIENNES...
                                             J'ignore si c'était justifié"
                          
                                   Republique Française = Vive le Roy, Monsieur!

                                                   Il faut le lire pour le croire.
      Briardounet

      • Samedi 24 octobre 2009 17:58 briardounet1

        ===> Briardounet 
        Monsieur Briardounet, vous retardez : nous ne sommes plus dans des "institutions régaliennes""comme dit votre honorable correspondant douanier :Imperium is the word. 
        Nous sommes sous le Troisième Empire, et le monarque s'appelle Nicolas Ier de Rolex, couronné au Fouquet'sdes Chanzes.
        Et son Dauphin Jean de Neuilly de l'Epad, couronné directement à l'Elysées des Chanzes.
        Le tout selon les "principes démocratiques régaliens" mis au point par la Brigades des Douaniers de l'Aéroport deRoissy-en-France. L'Empereur le Veult!
        Ainsi soit-il!
        Briardounet

        • Lundi 26 octobre 2009 09:49 anysor

          MDR !!!
        • Samedi 24 octobre 2009 18:45 hugom

          "La livraison de sous-marins français au Pakistan a donné lieu à des versements suspects, orchestrés depuis Genève. Les protagonistes de l’affaire gardent le silence

          «Ce qui se dit, c’est que Sarkozy a toutes les chances d’être réélu en 2012, sauf si ce dossier explose.» Cette petite phrase d’un connaisseur de l’affaire donne une idée de l’intérêt que suscite, en France, un volet oublié de l’enquête genevoise sur les pots-de-vin destinés aux dirigeants du Pakistan.

          Cette procédure a été classée l’an dernier à la demande du principal mis en cause, Asif Ali Zardari, le veuf de Benazir Bhutto, devenu président pakistanais. Mais elle a permis de découvrir un ensemble de versements suspects, partant de comptes suisses et de sociétés liechtensteinoises vers des bénéficiaires finaux en France et en Espagne. L’ordre de grandeur de ces flux serait d’une douzaine de millions de francs."

          • Dimanche 25 octobre 2009 12:14 lie

            Chacun a sorti ses petites affaires made in Sarkoland on dirait, à moi de jouer aujourd'hui. Les finances de l'Elysée, c'est qui qui n'en parle ? L'affaire des sondages par exemple:
            "Au mois de juillet, pour son premier rapport de l'histoire sur le budget de l'Elysée, la Cour des comptes avait déjà relevé de nombreuses anomalies, mettant notamment à jour un système de sondages aussi couteux qu'inopportuns. Trois mois plus tard, ce sont cette fois les comptes de la présidence française de l'Union européenne qui sont épinglés."
            Suivit de :
            "Surtout, la Cour des comptes met en exergue un nombre de « manifestations décidées à l'initiative de la présidence » supérieur aux « manifestations obligatoires ou traditionnelles », que les Etats à la tête de l'UE se doivent d'organiser. Et pointe « un coût parfois élevé » et un caractère « parfois dérogatoire, voire irrégulier, des procédures suivies ».

            « Par son ampleur, le caractère irrégulier des procédures suivies et son impact massif pour les finances publiques, ce sommet constituera une forme de record. »

            Au final, ce sont 16 592 329 d'euros qui auront été dépensés en deux jours par l'Etat français, donc par les contribuables. Rien que pour la réunion en elle-même de trois heures au Grand Palais, « les prestations requises pour la circonstance ont été considérables », note la Cour des comptes. Le dîner avec les 43 chefs d'Etat et de gouvernement ? « 1 072 437 euros pour 200 personnes, soit 5 362 euros par invité. »



            • Dimanche 25 octobre 2009 12:17 verygoodisgood

              sur le blog defense de libé :

              http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/10/vives-r%C3%A9actions-militaires-%C3%A0-la-pol%C3%A9mique-sur-les-explusions-dafghans.html#comments

              Vives réactions militaires à la polémique sur les explusions d'Afghans

               le général (2S) Claude Le Borgne parle de "scandale",: "Alors que nos soldats risquent leur peau en Afghanistan, non pas, comme on le répète bêtement, pour notre propre défense, mais pour aider les Afghans à mettre leurs trublions à la raison et à construire un État qui se tienne, nous devrions ouvrir nos portes à ceux d’entre eux qui refusent les risques d’une guerre autochtone. Nous voici complices de leur désertion. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : ceux qui se réfugient chez nous désertent le combat qu’il leur faudrait mener."

              Le général (2S) Jean Salvan avait déjà réagi de la sorte, affirmant que "'ces jeunes gens sont venus chez nous pour sauver leur peau, et bénéficier de conditions de vie avantageuses, plutôt que de mener à nos côtés avec les leurs un combat qui a un sens".

              • Dimanche 25 octobre 2009 12:52 lie

                hé ben, les militaires, c'est comme les taxis, faut pas trop leur en demander.
                C'est ignoble ce que raconte ce générale, on dirait du swazi, renvoyer des pauvres gars dans un pays en guerre comment on appelle ça, heureusement que les anglais n'ont pas dit les mêmes khauneries à un autre générale à une certaine époque.
                Le dernier afghan à qui l'Australie a refusé le droit d'asile s'est fait décapiter dés son retour, ça a un sens en effet, mais un sens unique.
                • Mardi 27 octobre 2009 18:22 zazaoui

                  Quand la Russie fut attaquéé par surprise et que les allemands  se lancèrent pour la  conquète ,,les russes se trouvèrent  brusquement en état de guerre  . dans la guerre  . une guerre barbare  .Ils n"étaient pas de jeunes Afghans de Calais ,les Russes . Ce fut la levée en masse des paysans et des ouvriers . Tous  devenus soldats ou  partisans .Plus de 20 millions de morts dans les combats  . On ne se battait plus pour Staline mais pour "la Sainte Russie " . Meme les Sibériens sont montés au front .

                  Pas de jeunes russes à pélegriner sur les sentiers de l'Asie ,pas de jeunes russes sur des radeaux   pour la Suède ou l'Alaska ..

                  Mais où ils sont les jeunes afghans ?  Fautil que Sarko leur paye le billet d'avion du retour ?
                • Dimanche 25 octobre 2009 14:56 wizard

                  Pauvre Linotte!!
                  Swazi le sait.Il ne doute pas .Quand l'ennemi est là ,quand la famille est menacée ,le fils prend les armes pour défendre le père ,la mère ,la soeur .Il ne va pas à l'étranger faire des ronds de jambe.
                  Ce ne sont pas les déserteurs qui font les victoires.Mais il arrive que les déserteurs reviennent  apres la victoire pour en profiter . Et  parfois ils n'ont aucune larme  pour ceux qui se sont sacrifiés.
                  Pauvre linotte et ça prétend raisonner !
                  • Dimanche 25 octobre 2009 15:04 wizard

                    De plus ,certains "calaisiens "afghans sont des mineurs . Le devoir est de les intercepter ,de les rendre à leur famille ; quitte à payer de nos sous le prix de voyage aérien  
                    assitance à une jeunesse en fugue
                    • Dimanche 25 octobre 2009 15:40 wizard

                      En 1942-1945 ,Serbes ,Polonais ,Autrichiens, se bousculaient pour servir dans la Légion étrangère .Ils avaient un but : délivrer leur pays .
                      Ces Afghans de Calais ont l'air de penser à autre chose.Avant d'arriver à Calais ,ils ont traversé bien des pays,tous musulmans  comme le leur ,Pourquoi  n'ont  ils  pas demandé abri à leurs frères ,à leurs voisins.?
                      Vous avez une réponse à cette question ,Linotte ,?
                      Personnellement je ne suis pas flatté qu'ils nous aient donné la préférence .C'est un poids de plus ,une charge,un fardeau  comme avait dit R .Kipling

                       Je ne doute pas de l'ingéniosité  de ces Afghans . Voyager sans argent durant un an et plus,c'est un exploit .Il est des français résidant à Paris et qui ne peuvent s'offrir plus de deux voyages par an  pour rendre visite à leurs vieux parents à Marseille .
                    • Dimanche 25 octobre 2009 15:33 mina

                      ah bon ! Et ces mineurs sont des deserteurs aussi !! Vous pouvez vous garder vos leçons de patriotisme ! C'est risible quand on sait le comportement de beaucoup de français pendant l'occupation ! ah ah ah !
                      • Dimanche 25 octobre 2009 16:23 wizard

                        7 000 civils français fusillés par les Allemands  durant l'occupation ! 132  000 soldats français morts au combat en Juin 1940   mais   150 000 soldats allemands tués aussi dans le meme par nos armes.

                        Nous avons été vaincus sur une faute stratégique et faute d'armement moderne .Nos troupes coloniales  entrainées pour des barouds  du désert  ne pouvaient arreter le "blitzkrieg ' mené par des divisions de chars ;Mina

                        Les jeunes afghans de Calais n'ont pas du tout l'air  de vouloir faire don de leur vie à la patrie afghane. Ils lui ont tourné le dos . Ils ne sont pas admirables.C'est loin la France ,l'Angleterre pour fuir .

                        Vous ne trouvez pas ?
                        • Dimanche 25 octobre 2009 16:36 mina

                          Non je ne crois pas Wizard, les Afghans ont assez donner de leur vie depuis 30 ans de guerres incessantes: 2 millions de morts selon l'Occident, (4 millions selon les Afghans). Pas une famille n'a été épargnée et qui porte le deuil d'au moins un de leurs proches.
                           Dans quel etat serait la France si la dernière guerre mondiale avait duré  autant ? Combien de français auraient fui pour immigrer dans un Eldorado ?. Alors je comprends tout à fait ces Afghans.
                          • Dimanche 25 octobre 2009 17:19 commandant_minos

                            Sauf qu'il s'agit depuis longtemps d'une guerre civile, en rien comparable avec la deuxième guerre mondiale qui a vu l'invasion de la France métropolitaine.
                            La guerre civile ne peut être résolue que par les Afghans eux-mêmes, de tous bords. Toutes les bonnes volontés afghanes sont nécessaires, là-bas.
                      • Dimanche 25 octobre 2009 16:10 verygoodisgood

                        tres tres connes vos remarques, Mina....
                        • Lundi 26 octobre 2009 02:17 verygoodisgood

                          ah non non Mina, je suis né en 74, alors vos remarques ... 

                          c'est votre ton et votre ahaha qui pue l' arrogance distanciée  et votre detestation de la france ,qui sent la merde. 

                          Etes vous vraiment française ?
                          • Lundi 2 novembre 2009 16:21 mina1

                            Tout faux Iznogood !  Vous avez vite fait de juger les autres, alors pour l'arrogance vous pouvez aller vous rhabiller ! Que vient faire le fait que je sois française ou non la dedans ! Je n'ai pas à justifier de mon identité pour dire ce que je pense de l 'attitude de certains français vis à vis de l'Etranger : donneurs de leçon, prétentieux , con...descendants, arrogants (tiens!) .

                            Au fait ! c'est quoi être VRAIMENT française ? Si c'est ne pas regarder en face les erreurs de Son Histoire alors OUI je ne suis pas VRAIMENT française !
                            • Lundi 2 novembre 2009 16:35 verygoodisgood

                              désolé, Mina, mais votre ahaha prouve que vous vous excluez vous meme . vous ne vous sentez pas concernée.
                            • Lundi 2 novembre 2009 16:34 verygoodisgood

                              désolé, Mina, mais votre ahaha prouve que vous vous excluez vous meme . vous ne vous sentez pas concernée.
                              • Mardi 3 novembre 2009 13:43 mina1

                                Ah ba non je ne mens pas concerné par les traitrises et les bassesses de beaucoup de français pendant la 2nd guerre mondiale pour sûr Iznogood ! Alors française ou pas je ne vois pas ce que ça change...
                            • Lundi 2 novembre 2009 16:34 verygoodisgood

                              désolé, Mina, mais votre ahaha prouve que vous vous excluez vous meme . vous ne vous sentez pas concernée.
                            • Lundi 2 novembre 2009 16:33 commandant_minos

                              Tous les pays n'enseignent pas l'histoire à leurs élèves autant que le fait la France.
                              Les Français dans leur majorité regardent l'histoire de la France avec un regard critique et en tirent des leçons pour l'avenir. Il est idiot de s'excuser pour des fautes que les anciens habitants de son pays (donc pas forcément ses propres ancêtres) ont commises. Mais il est intelligent de les reconnaître comme erreurs à ne pas répéter.
                          • Lundi 26 octobre 2009 02:23 verygoodisgood

                            ah ouais, non , vous avez pas l'air vraiment française.  

                            pas de coeur en tout cas, sinon vous ne suivriez pas d'un ahahah ce genre de souvenirs tristes au niveau national .
                             
                            alors ? "algerie represeente", ou "maroc my only one love" ? 

                            imaginez un peu que je dise : "ça, les algeriens, y'en a qu'ont chié dans leurs bottes et quon perdu tout honneur en donnant des noms au GIA , ahahah ."

                            sinistre, non ?  

                             
                        • Dimanche 25 octobre 2009 16:27 mina

                          A en juger par votre réaction vous vous sentez visé verygoodisgood ? Des relents de "merdes" vous montent au nez et vous donnent des regrets ou des remords  ? (ce que j'ose espérer pour ce dernier !)

                • Dimanche 25 octobre 2009 13:46 saint-bernard

                  Et les mères , femmes et filles que ces Afghans laissent derrière eux , qu'est-ce qu'il leur arrive?
                • Dimanche 25 octobre 2009 13:34 verygoodisgood

                  hein?? c'est toi qu'est immonde lie sur ce coup . 

                  de gaulle n'a pas fui pour faire du bizness , il etait parti pour continuer la lutte et organiser un corps de combattants. De gaulle meprisait d'ailleurs enormement les trouillards qui avaient fui aux US, comme par exemple st john perse qui vivait grande vie à New york en tant qu'ambassadeur de vichy.

                   je ne sais pas ce que je ferais à la place des afhghans, mais le fait est que je ne suis pas sur que l'on se regarde avec honneur vis à vis de la famille restée au pays dans ces cas là . il est tout a fait rationnel de dire que fuir leur pays n'aide qu'eux et pas leur pays ni leur famille.
                  • Dimanche 25 octobre 2009 14:10 lie

                    C'est ce mot "désertion" utilisé par ce général qui m'a fait bondir, terme que je trouve inapproprié pour le coup, d'où ma comparaison avec De Gaulle (comparaison inappropriée également je te l'accorde). Ceci dit les gars ne fuient pas non plus pour faire du "bizness", tu as lu comme moi les Cerfs volants de Kaboul de Khaled Hosseini, tu peux mesurer donc la situation catastrophique que connaît ce pays depuis 30 ans et les raisons qui poussent les hommes à fuir.
                    • Dimanche 25 octobre 2009 15:35 mina

                      Très bon film également Lie.
                  • Dimanche 25 octobre 2009 14:04 romuald

                    Fuir une zone de combats est un comportement humain lorsqu'on n'est pas en mesure de se battre (femmes, enfants, vieillards) ou lorsque le combat est connu d'avance et que l'on sait qu'on va être massacré, déporté, et autres réjouissances.

                    La France ne s'appellerait pas ainsi si les Francs n'avaient pas fui face aux Huns, les routes de France étaient en 1940 encombrées de civils fuyant les zones de combat.

                    Mais c'était avec femmes, enfants et vieillards.
                    A Calais, les clandestins étaient jeunes et vigoureux, bien qu'affaiblis par des jours de voyage et par la faim....


                    Rocard, en 1989 à 7/7, avait déclaré "« Je pense que nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde, que la France doit rester ce qu'elle est, une terre d'asile politique. »
                    http://www.rue89.com/2009/10/05/comment-rocard-tente-de-sarranger-avec-la-misere-du-monde
                    Par contre, pour obtenir l'asile politique, il existe des filières légales...

                    Le monde est malheureusement débordé de ces conflits, des dizaines de millions de gens souffrent dans leur chair, que ce soit en Afrique, en Asie, au Proche/Moyen-Orient/Asie centrale.
                    Il est plus qu'évident qu'il est impossible d'accueillir des dizaines de millions dans un pays stable, quand même il s'agirait d'un pays aussi vaste que les USA.

                    Les critères mises en place par l'OFPRA sont stricts et nécessairement sélectifs (et donc discriminants).
                    Que faire?


                    Il y aurait bien une solution: se retirer de toutes les instances internationales, se replier sur soi-même et regarder son nombril tout en ne se préoccupant pas de ce qu'il se passe ailleurs..
                    • Dimanche 25 octobre 2009 15:57 mina

                      La solution Romuald : que les pays riches cessent de vouloir s'approprier toute les richesses du monde, qu'il laissent aux pays pauvres le droit de défendre LEURS intérêts et non qu'on leurs impose nos lois pour NOS intérêts.
                • Dimanche 25 octobre 2009 13:01 romuald

                  On se demande pourquoi parmi les clandestins afghans on ne trouve que des hommes, parfois des enfants, et jamais des femmes..

                  Lorsqu'on demande l'asile politique, c'est généralement en famille qu'on le fait..
                  Pour chercher du boulot, seuls les hommes y vont, cf chibanis.

                  Est-e pour fuir les combats ou pour chercher un eldorado économique que ces Afghans tentent d'aller en UK?
    • Samedi 24 octobre 2009 12:43 wizam

      "petit Jean" ,il a manqué le coche .S'il avait été pédo-maniaque ,il aurait évité bien des reproches. Les amis de F.Mitterand et Polansky  l'auraient soutenu dans ses approches.... du pouvoir et  de la direction .
      • Samedi 24 octobre 2009 12:54 mari

        Je compatis pour l'affaire des cheveux, très drôle, pour moi aussi l'automne est la pire des saisons :=)
        Le reste des affaires ma foi est beaucoup moins marrant, je n'en peux plus du nom de Sarkozy, après avoir bouffé du père durant deux ans, on va se bouffer le fiston, c'est l'overdose et le dégoût de les voir tous ramper derrière, qu'on nous prenne pour des cons; soit, mais qu'on puisse s'imaginer que nous ne nous en apercevons pas; c'est ça qui est humiliant.
        que ce petit tr.. du c.. finisse ses études, passe ses diplômes, et nous verrons. pour l'instant, il parait aussi vaniteux et arrogant que son père.
        • Samedi 24 octobre 2009 14:56 nono

          Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas, chacune amène son lot de scandales plus ou moins bien maquillés. L' EPAD de petit Jean ? Une sacré histoire de pognon et de puissance ! Où l'on comprend pourquoi l' absolutisme UMPiste a cherché à placer le petit fiston. Le Besson :"mercredi, une jeune Congolaise de 19 ans n'est jamais arrivée à son lycée technique : elle a été arrêtée et renvoyée directement au Congo. La Préfecture de Police de Paris explique qu'elle était "volontaire". Sa maman ne le savait pas, et n'a pas été prévenue. La jeune fille s'est précipitée au Consulat de France à Brazzaville pour demander son rapatriement."
          Et pendant ce temps là, Le Karachigate est étouffé : "Le pouvoir tente de contenir l'affaire. Il a fallu trois mois pour lever le secret défense, et découvrir, par l'intermédiaire des juges, que les deux pistes évoquées au printemps dernier n'étaient pas si grotesques que cela : l'attentat qui a coûté la vie à 11 ingénieurs français en mai 2002 pourrait avoir été organisé par des militaires pakistanais, mécontents de n'avoir pas touché l'intégralité de leurs commissions corruptives versées en marge de l'achat de 3 sous-marins Français au gouvernement Balladur. Et le soupçon de rétrocommissions en faveurs de politiques français fait à nouveau surface."


          • Samedi 24 octobre 2009 15:55 wizam

             Et Ceux qui ont participé au festin de Karachi ,espérons qu'ils n'auront plus faim !


            Dans 'Rapatriement " ,il y a  "Patrie ", la jeune Congolaise le sait elle ? Le Consulat de Brazzaville a charge de reconnaitre pour qui la France est une Patrie
  3. Samedi 24 octobre 2009 07:42 djidji

    Je me demandais bien à qui Obama pouvait avoir empêché d'obtenir le prix Nobel de la paix.
    • Samedi 24 octobre 2009 10:29 lie

      Tu as rajouté une pointe d'harissa on dirait Faïza, je sens une note un peu plus épicée, tant mieux c'est bien quand ça pique un peu et il y a vraiment de quoi faire en ce moment.
      • Samedi 24 octobre 2009 17:06 briardounet1

        Que de clichés, que d'allusions pseudo-humoristiques, que de noms d'illustres zinconnus!
        Pour les ploucs, comme Briardounet, qui ne regardent jamais la télé, cet article c'est du chinois parlé par les Mandarins de Bhon Die Blaugh...
        Briardounet