Le combat d’une mère

C'EST CHAUD mercredi 14 décembre 2011

Par Inès El laboudy @InesLabou

Fin 2008, Karima F. apprend que sa fille, âgée d’un an et demi, est atteinte d’un cancer. Suivie à l’institut Curie et à l’hôpital Necker, la petite va subir une chimiothérapie mais cela va entraîner  beaucoup de complications sur sa santé. Opérée en juin 2009, elle est toujours en suivi médical régulier car elle est atteinte d’une pathologie chronique. Cependant, le sommeil manque beaucoup à celle-ci, âgée de quatre ans maintenant, sa grande sœur de six ans ainsi que sa mère sont victimes des mêmes insomnies. Depuis 2009, Karima F. a demandé une mutation de logement à Bobigny. Habitant le quartier Paul Vaillant couturier, elle subit des nuisances à longueur de temps.

Machine à laver activée à trois heures du matin, talons sur le parquet à cinq heures, bagarres familiales, menaces, cris. Elle, ainsi que ses voisins, se plaignent mais en vain. Les voisins du dessus leur font la misère. Elle ne dort que trois heures par nuit, ses filles aussi qui sont complètement déréglées, épuisées après une journée d’école. De plus, habitant au 13ème étage, avec des pannes d’ascenseurs régulières, cela est devenu vite insupportable pour elle et ses filles, mais aussi pour les ambulanciers et le personnel médical qui s’occupent de la petite. La propreté du quartier, qui jusqu’à l’été dernier était envahi de rats, n’arrange pas du tout les choses.

Depuis 2009, sa demande n’a guère avancé. Les hôpitaux qui s’occupent de sa fille ont écrit des courriers pour appuyer son dossier, un en 2009 et deux autres en 2011. Un des courriers de l’institut Curie précise : « L’état de santé de sa fille nécessite un logement dont les conditions d’hygiène, de calme et de promiscuité soient optimales. Il parait donc nécessaire d’attribuer un nouveau logement remplissant ces conditions pour la famille ».

De plus, le 25 février 2011, Karima F. écrit un courrier au Président de la République pour expliquer sa situation et demander une aide. Réceptionné le 1er mars, la réponse du chef du cabinet du président est envoyée le 8 mars : « Je n’ai pas manqué de signaler votre situation au Préfet de la Seine Saint Denis, afin que votre dossier fasse l’objet d’un examen attentif par les services compétents». Mais toujours pas d’évolution dans son dossier. L’OPHLM de Bobigny lui précise qu’en vue de sa situation, elle est prioritaire pour une mutation dans le quartier demandé (Chemin-Vert).

Si elle souhaite y aller, c’est seulement parce que l’isolation sonore est meilleure, les immeubles, plus propres, et surtout parce que sa mère ainsi que 4 de ses frères et sœurs y habitent. Très pratique lorsque sa petite fait des rechutes et qu’il faut alors laisser la plus grande à quelqu’un assez rapidement pour emmener sa fille aux urgences. Car ayant eu les organes touchés par le cancer, son foie est en très mauvais état et la greffe est depuis quelques mois devenue indispensable pour la survie de sa fille.

Tous ces éléments ont été transmis à la Mairie et l’OPHLM, les photocopies des courriers etc… La réponse qu’elle a eu la semaine passée après une énième relance à la mairie est : « Il faudrait ajouter un élément plus dramatique au dossier pour qu’il avance. Je suis désolée mais je vous transmets ce qu’on me dit là-haut ». Réponse faite juste après que sa fille a été  victime d’une mauvaise chute sur le nez dans le toboggan de la cour de récréation et qu’elle a eu 13 étages à monter à pied sa fille à bout de bras pour pouvoir prendre le dossier du suivi de celle-ci et l’emmener aux urgences.

Le mauvais sort s’acharne sur sa fille. La seule réponse qu’elle ait pu apporter à l’administration est : «  Il faudrait alors le décès de ma fille pour qu’on me mute ailleurs … ». Absence de réponse de la secrétaire. A cela s’ajoute des problèmes de santé chez Karima. Récemment opérée des yeux pour des glaucomes, elle est aussi suivie de près par ses médecins qui s’inquiètent pour sa santé. Le manque de sommeil et les nerfs pourraient entrainer un glaucome pigmentaire et ainsi la cécité.

Karima ne sait plus quoi faire ni vers qui aller quand elle constate, selon elle que le quartier dans lequel elle a demandé sa mutation à six appartements libres et qu’à la Mairie, toujours d’après Karima,  on lui répond que non, ils sont tous occupés. Dans l’entourage de cette dernière, on pense qu’avec du piston et des connaissances, les choses avanceront. Malheureusement cette maman en détresse n’a rien de tout ça…

Ines EL Laboudy

Les réactions des internautes

  1. vendredi 16 décembre 2011 19:25 knorkator14

    Et le père il est où ???? Et si elle bossait pour être mieux logée, au lieu de faire des enfants à la chaine qui seront mal logés, nourris, éduqués ? Ya pas à dire la culture afro-musulmane c'est vraiment quelque chose !!!!
  2. vendredi 16 décembre 2011 19:20 knorkator14

    60% de musulmans dans NOS PRISONS EN FRANCE à votre avis les EM.MERDEURS sont de QUELLE ORIGINE ??? Sûrement des SUEDOIS
  3. vendredi 16 décembre 2011 19:15 Jeff

    Il y a un lot de commentaires signé MachinKnorkator qui tombent sous le coup de la loi incitation à la haine et j'en passe. Marine envoie ses chiens, il serait de bon ton de les chasser defenitivement!
    • vendredi 16 décembre 2011 19:19 knorkator14

      Ah bon ? Ce que je dis est vrai, ceux qui devraient aller en prison pour discrimination sont les dirigeants du BondyBlog !!! Vous pouvez facilement le vérifier en regardant les posteurs ou les intervenants, que des afro-musulmans !!!! alors on nous parle de diversité ?
      • vendredi 16 décembre 2011 19:31 Jeff

        Tu es en plein délire paranoïaque mec, faut te faire soigner! Si tu pouvais toi même diversifier tes commentaires, àa nous ferait de l'air.
        • vendredi 16 décembre 2011 19:34 knorkator14

          Va à Sarcelles et tu m'en reparles ok ? Si le FN (par exemple, et encore ils sont modérés par rapport à ce qu'il faudrait faire) n'était pas conspué de façon aussi peu démocratique, il aurait plutôt 40% tellement les gens en ont marre, tout le monde le reconnaît !!!! Ya un problème !!!
  4. vendredi 16 décembre 2011 11:41 VIVI

    STOP! Quand on lit les commentaires de certains, on comprend mieux pourquoi le monde part en vrille!! C'est trop demander de compatir à la détresse humaine, une mère qui se bat pour sa fille, qu'elle soit d'origine étrangère, quel est le rapport !! Il faut arrêter de tout mélanger, la douleur d'une mère n'a pas de frontière ni de couleur !! C'est une honte de penser à çà en lisant cet article ! Un peu de pitié et d'humanité dans ce monde d'égoïste, pensez à vos enfants, et ne leur laisser un monde de haine et d'égoïsme! Certains parlent d'aller bosser; qu'est-ce que vous en savez si elle travaille ou non, et si votre fille avait un cancer et était en attente d'une greffe, vous croyait pas que vous préféreriez rester auprès d'elle et l'aider à vivre le mieux possible et l'encourager pour qu'elle ne perde pas espoir !! Bon courage madame, et tout mon respect et mon soutien de maman!!
    • vendredi 16 décembre 2011 19:26 knorkator14

      Si ça a un rapport, parce que si c'était une française de souche ou asiatique le BondyBlog raciste n'en aurait jamais parlé !!!
  5. vendredi 16 décembre 2011 10:55 nana

    Je trouve cette femme courageuse. Le fait de demander à déménager pour améliorer la santé de sa fille atteinte d'un cancer ne me parait pas être une grande exigence. Je pense que tout parent cherche le meilleur pour son enfant. Je vois en outre que cet article permet aux racistes de tout bord de déverser leur haine habituelle envers les étrangers qui sont comme d'habitude la cause de tous les problèmes de la société française !!!!
  6. vendredi 16 décembre 2011 10:41 nina

    Courage à toi Karima, il ne faut rien lâcher et continuer à se battre et tu seras récompensé. Il faut continuer d'écrire au Président de la République et prendre directement rendez-vous avec le maire de ta ville. Quitte à faire jouer la presse si cela n'est pas suffisant. Pour les commentaires de racistes abstenez-vous. Vous manquez terriblement d'humanité et de raisonnement. Ne s'agit-il pas là de maladie qui peut toucher vos propres enfants, n'éprouvez vous aucune pitié si ce n'est de la cruauté (cf propos) !!! Inhumain voilà ce que vous êtes !
  7. jeudi 15 décembre 2011 22:40 anne marie chaze

    Bonjour, bien tragique situation, mais le plus simple et le plus rapide n'est il pas d exiger des voisins un comportement de civiliséq? La saleté, le bruit ca s'eduque et il y a lieu de faire poursuivre par les autorité le comportement incivique des voisins au lieu de se resigner et de s'en aller. Bon courage
  8. jeudi 15 décembre 2011 17:50 Moi

    Karima... Elle vient d'où ? Qu'elle aille donc voir dans n'importe quel pays du Maghreb quel secours elle trouverait pour elle et sa fille !
  9. jeudi 15 décembre 2011 13:01 eva01

    Comme c est triste , ,,,,, Et si au lieu de compter sur la societe vous bossié pour aider votre fille ? C est plus facile et ca n implique aucune reponse de personne , chacun sa merde sur ceux bon courage quand meme
    • vendredi 16 décembre 2011 19:23 knorkator14

      Tu parles pas au bon espèce de dégénéré
    • jeudi 15 décembre 2011 16:09 audrey

      Votre grand coeur ne vous perdra pas... c'est une certitude!
    • jeudi 15 décembre 2011 13:17 pfou

      dur dur dur
  10. mercredi 14 décembre 2011 23:26 Robert

    Sans compter les gosses qui traînent dans la rue le jour et leurs aînés la nuit, c'est sûr que ça ne laisse pas beaucoup de temps pour dormir à ceux et celles qui travaillent pour payer leurs allocs !!!
    • jeudi 15 décembre 2011 13:08 eva01

      Va vivre a la campagne dans ce cas ,
      • vendredi 16 décembre 2011 23:03 Machin

        A la campagne personne n'en veut.
  11. mercredi 14 décembre 2011 22:11 hope hope

    Bon courage madame meilleure santé à vous et vos enfants et surtout à votre petite fille
  12. mercredi 14 décembre 2011 22:08 hope hope

    B
  13. mercredi 14 décembre 2011 15:56 athena

    sans compter fianlement ceux qui sotn dans le "même cas" (handicapées en étage ect ...), vieille perosnnes qui doivent monter 10 étages car pas d'ascenceur ... se battre face à une administration inerte ... dans le 93, il faut avoir les nerfs solides surtout quand on n'a pas d'argent ! et oui dans la vie c'est chacun sa merde ! Mais - en guise se solution "temporaire", ne serait-il pas possible qu'un des 4 frères/soeurs échangent l'appartement ???
    • mercredi 14 décembre 2011 17:43 plouf

      pas faux, en effet, mais la solidarité a ses limites, pour certains, la solidarité se résumé a "l’état doit me donner ce dont j'ai besoin" comme tous ces gens qui abuse et vivent injustement dans les logements HLM, au détriment de ceux qui en ont vraiment besoin !
  14. mercredi 14 décembre 2011 15:01 Victor Ferreira

    Quel Courage, vous avez Mme ! La société, les administrations ont malheureusement perdu toute humanité. On ne regarde plus l'Humain, mais seulement les petits rapports de force, l'aspect économique, rien d'autre. Je pense que cette société ne peut que dépérir et disparaitre.