Recrudescence de vols de portables devant le lycée

C'EST CHAUD vendredi 30 novembre 2012

Par Kahina Mekdem @LalaKahina

« Range ton téléphone, ne le sors pas dehors ». Voici une phrase qui pourrait illustrer le fronton de ce lycée de la banlieue Parisienne. Lundi, un iPhone volé. Mercredi, un autre smartphone volé. Jeudi, même si on change de marque, c’est la même finalité. Vendredi, re-belote. Le matin, il ne se passe pas grand-chose devant la place du lycée, les honnêtes gens se rendent au travail ou accompagnent leurs enfants à l’école. Les choses se gâtent dans l’après-midi, à l’heure où se réveillent quelques voyous. Ces jeunes gens ont un procédé simple : ils se placent devant le lycée et guettent.

Avec une dizaine d’agressions depuis la rentrée en septembre, il est assez facile de comprendre que ces voyous choisissent leurs proies. Les lycéens d’1 mètres 90, les belles carrures sportives ou les groupes de plus de deux personnes ne sont jamais inquiétés. En revanche, les secondes, à peine pubères, timide à souhait voire même le petit frère du collège venu donner les clés à sa grande sœur ont une cible rouge marquée sur leur téléphone portable.

Trois voyous par exemple, grands comme des piquets n’ont pas hésité à « demander »  le nouveau portable d’un élève pas plus haut que trois pommes croquées. Deuxième solution : le voyou se passe des commodités inhérentes au dialogue, tend la main et pendant que vous discutez du dernier clip de Zaho, Pas de boloss dans ma life, vous comprenez que vous ne rentrerez jamais dans sa vie car vous vous êtes bel et bien fait boloss, comme on dit dans le ter-ter. Ça fait « clap clap clap » quand l’immense dadet, bête et méchant court à toutes jambes après vous avoir arraché votre iPhone et une partie de votre épaule avec. Le lycée c’est devenu le « contrat de confiance », le Darty du coin pour tous les voleurs de portable.

« Vole moi une fois, honte à toi. Vole moi deux fois, honte à moi », c’est ce que m’a confié ce lycéen qui avait juré qu’on ne l’y reprendrais plus. Malheureusement, sa jeunesse et son inexpérience ne l’ont pas préparé à des techniques plus élaborées. Assis sur un banc, l’ado X attends en face du lycée que la sonnerie retentisse pour rejoindre sa classe. Il se sent bien, sa prof de français lui a rendu son contrôle. Un joli 15 sur 20. Il voit ses projets d’avenir se dessiner sur un horizon ensoleillé : Bac en poche, fac de banlieue, et quelques années plus tard, planter le drapeau français sur Mars. Il est vite réveillé de ses songes astronomiques par l’arrivée d’un autre immense dadet au sourire plutôt avenant. Celui-ci prend place à ses côtés. Les deux garçons sympathisent vite. La confiance semblant régner, l’ado X ne craint aucunement de pianoter avec son téléphone. Son nouvel ami lui propose de lui faire découvrir une nouvelle fonctionnalité. Naïf, l’ado X accepte. Les deux garçons regardent donc le téléphone danser des claquettes en wi-fi sur un son latino . Rien ne peut les distraire.

L’ado X n’a rien remarqué mais au loin arrive un énième grand dadet, au sourire moins avenant. Il court, arrache le téléphone des mains de son nouveau copain, et s’en va. A la manière de Molière & co. Le nouvel ami de notre ado X est sous le choc, promet de lui ramener son téléphone ou de lui rembourser et court après le voleur. L’ado X garde espoir. Et attends. L’autre ne revient pas, il jubile avec le voleur. Ils sont complices, c’est ce qu’on appelle dans l’argot un cafouillage : « te la faire à l’envers. » L’ado X est dévasté, d’une pierre deux coups : il s’est fait voler et trahir. Il se rassoit, l’air hagard et revoit ses projets bouleversés : Bac en poche, il rentrera dans la BAC se promet-il.

Depuis ce jour, ses parents l’amènent en voiture au lycée. Le père d’une autre victime ne voit qu’une solution : « Il faut que les parents d’élèves se soudent et bloquent la route plusieurs matins. Ça fera réagir le Maire et ils nous mettront des policiers devant le lycée. Si personne ne fait rien, les voleurs vont continuer à se servir. »

Kahina Mekdem

Les réactions des internautes

  1. lundi 10 décembre 2012 02:47 Raimond

    Un point qui serait interessant d'aborder serait la revente de ces smartphone volé! En effet le smart phone à sa signature propre au niveau hardware, il est donc possible de localiser un telephone meme si celui ci est utilisé avec une autre carte pin. Ce qui signifie qu'un smartphone volé est inrevendable sur le marché Francais puisqu'il serait extremement facile pour la police d'identifier et donc de condanner pour recelle, le nouveau propriataire. Il est donc evident que les telephones volé sont envoyé par l'intermediaire de resaux mafieux (ou dit autrement de type qui retournent dans leur bled l'été et qui souhaitent se faire un peu d'argent facile) à l'etranger et essentiellement en Afrique. Tous ca pour dire que ces vols n'existeraient probablement pas sans la complicité de ces jeunnes et moins qui tous les ans traversent la mediterranée.
  2. samedi 8 décembre 2012 00:59 joelle

    Vous meritez tous largement les racailles que vous defendez !!
  3. jeudi 6 décembre 2012 18:35 pepere

    encore la diversité ... Aaaaah quelle chance pour la France en effet !
  4. jeudi 6 décembre 2012 15:02 garou 01

    les "djeun's" sont devenus esclaves de ces joujoux et les ont constamment à la main donc pas étonnant que les vols augmentent ! en plus comme le fait remarquer Anouchka, ont ils vraiment besoin de smartphones à passé 200/300 euros ? ? ? ? ? on est dans une société basée sur les apparences alors se balader avec un vulgaire téléphone à moins de 50 euros c'est la honte bien sûr ! et les parents décérébrés qui disent amen à leurs gosses même si ils n'ont pas 10 ans ! ! pitoyable ! ils veulent "paraître" alors qu'ils assument !
    • samedi 8 décembre 2012 00:55 joelle

      Et bein Garou bravo ! Tu viens de justifier les racailles qui depouillent a tout va, en esperant que tu sois le prochain a etre depouille tete de naze !
    • jeudi 6 décembre 2012 18:55 ok!

      d accord alors c est normal qu ils se fassent voler.paraitre ou pas ce n est pas la question .met 5 ans de prison ferme, je dis bien ferme sans remise de peine pour avoir arraché un tel et tu vas voir comme ils vont réflechir ces grosses mer.de,il faut etre sans pitié .c est comme ceux qui arrachent l or,alors on ne porte plus de bijoux.on est a la merci de ces pourritures c est ça .
  5. mercredi 5 décembre 2012 12:58 hulysse2000

    solution / changer d'école..
  6. mardi 4 décembre 2012 20:24 Anouchka

    En même temps, qu'est-ce qu'un "seconde pas plus haut que trois pommes" ou un "petit frère venu donner les clés au collège" fout avec un smartphone de plusieurs centaines d'euros? Ca veut pas dire qu'on a le droit de les voler ou que c'est bien fait pour eux. C'est juste que je ne comprends pas cette société consumériste. Le racket a toujours existé, c'est pas nouveau. Sauf qu'avant on se faisait piquer 10 francs ou, pour les plus riches, un sac à 100 francs. Aujourd'hui, on achète des téléphones portables qui n'ont de téléphone que le nom (ce sont plutôt des ordis) à 4, 5 ou 600 euros (minimum: 2600 francs) à des enfants. En ont-ils vraiment l'utilité?
    • samedi 8 décembre 2012 00:57 joelle

      Anoushka , la prochaine fois que tu te fais depouiller, on te repondra AUSSI que c est de ta faute, je commence enfin a comprendre ce qui se trame, vous etes tous des mauviettes qui defendent les raclurent , he ne vous etonnez pas quand la France sera devenue majoritairement musulmane , avec des breles comme vous ca facilite largement le travail
  7. mardi 4 décembre 2012 17:26 Sapeur Camenber

    "La propriété, c'est le vol". Proudhon. Donc il n'y a pas de mal à voler les voleurs. Sinon, demandez à l'homme qui n'aime pas les riches et son ministre Montebourg, grand inventeur de solutions simples.
    • jeudi 6 décembre 2012 15:02 garou 01

      très intelligent comme réponse ça ! ça vient surement d'un frustré de droite !
  8. dimanche 2 décembre 2012 22:20 copte

    comment se fait-il ????? la came ne nourrit plus son ado ????
  9. dimanche 2 décembre 2012 09:46 calypso

    Dans l'article ce qui frappe c'est que les voyous vont voler les portables plusieurs de suite avec des moyens ingénieux. Mais ce qui m'inquiète c'est les ados qui se baladent avec des smartphones, i phones tout en se les passant comme des jouets. Ma question va aux parents: est ce que vos enfants en ont besoin? D'après mon experience ceux qui vont en cours avec des choses hors de prix ou a la mode ont des chances de se les faire piquer.
  10. samedi 1 décembre 2012 17:30 hop HOPE

    Les commentaires sont divers dans leur raisonnement.... Ayant vu un reportage sur le nord-Mali ou les islamistes font la Loi peut-être que ce sont eux qui détiennent la solution empirique mais apte à décourager les voleurs ... de cette envergure qui sait ...ce qui fait réfléchir c'est que c'est sur certains territoires que cela prévaut sans rebellion des habitants .. que penser ..pourquoi tolèrent-ils ceci Si des parents pensent que leur progéniture doit être joignable ..pourquoi pas le modèle le plus basique qui existe sur le marché Est-ce que la vie est si courte qu'il faille avoir des outils d'adulte pour son ordinaire dès l'enfance ou l'adolescence, Que pourront-ils désirer... plus tard à leur maturité Ne conditionne-t-on pas ainsi des blasés qui .. iront chercher "l'évasion" et le rêve dans des substances ..diverses ..et redoutables pour leur santé et leur avenir
    • samedi 8 décembre 2012 00:58 joelle

      et bein vazy au Mali , qu est ce que tu attends?? Envoies-y tes gosses, non mais vous etes tous frappes de la tete sur ce blog ou vous etes tous de Bondy ?? Surement les deux, accuser les victimes est a vomir !
    • samedi 1 décembre 2012 19:28 euhhh

      Oula Vous devenez charia compatible ? Vlad Tepes utilisait le pal. Solution radicale et il n'y avait aucun vol. "Sûr de l'efficacité de son système, Vlad place un jour une coupe en or en plein milieu de la place centrale de Târgoviște. Les voyageurs assoiffés auront le droit de se servir de la coupe, mais elle doit rester en place. Selon les sources historiques, celle-ci ne fut jamais dérobée, et resta à sa place tout le temps du règne de Vlad." source wiki L'éducation par la terreur marche toujours mais certains n'ont pas besoin de la terreur pour respecter les lois. Ont-ils sincèrement besoin d'un téléphone, qui plus est dernier cri, pour aller au collège ou lycée ? Hormis pour frimer, avoir le dernier modèle ne sert à rien. Les parents ont une certaine responsabilité. Des téléphones à plus de 300 € plus les forfaits, sans travail, je ne comprend pas trop comment ces enfants pourraient se les payer. Est-ce une manière d'acheter le calme de son gosse ? http://yahoo.bondyblog.fr/201010070001/dix-ans-et-deja-un-iphone-4-mamma-mia/ A mon époque pas si reculée (je suis trentenaire), mes parents me calmaient avec une paire de baffes. Ça calme et donne des limites très rapidement.
      • jeudi 6 décembre 2012 15:07 garou 01

        eh oui mais les parents qui donnent des baffes sont de nos jours des "tortionnaires" il parait ! et il faut laisser de la liberté aux jeunes ! le problèmes vient de tous ces gens qui se laissent manipuler par les pub : on leur fait croire qu'il faut absolument avoir tel ou tel produit pour "coller à son époque" et cela même si le produit est superflu voir même inutile ! et tous ces décérébrés qui ne savent plus réfléchir par eux même se laissent embobiner sans réagir ! c'est ça la société de consommation moderne ! c'est du grand n'importe quoi !
      • dimanche 2 décembre 2012 08:55 hop HOPE

        Euhhh Autre méthode fruste; mes enfants "se prenaient" une engueulade et..un cours de morale bien senti ( ce qui ne les mettait pas forcément de bonne humeur envers moi ) Lors de ma jeunesse ;l'envie ,le désir étaient des péchés qu'il fallait confesser , faire pénitence et avant cela réciter moultes prières afin de purifier notre âme et notre esprit Rassurez-vous je suis toujours stupéfaite que des peuples entiers ( et non pas seulement quelques dégénés )puissent être pro-islamistes et donc en accord avec leurs méthodes Serait-ce une méthode irréfléchie de revanche ou que sais-je ,qui les pousseraient à ceci après des ... années de vol organisé et de brimades diverses organisés par leurs dirigeants respectifs Je cherche juste à suivre (à comprendre )leur raisonnement mais je n'arrive pas à "tilter"
  11. vendredi 30 novembre 2012 21:25 Justice

    Bah la solution comme aux US, armer les gamins comme ca ils pourront se flinguer mutuellement pour un smartphone. Ca fera des futurs chomeurs en moins et des places de prisons non occupées.
  12. vendredi 30 novembre 2012 14:39 fab

    Je me rappelle mon lycée à l'époque pas de portables mais un jour entre midi et deux un "zyva" viens devant mon pote gitan et lui dit "donne moi ton blouson". Résultat : le zyva c'est fait défoncer les dents en moins d'une seconde. 15 ans après j'en rit encore de revoir la gueule de con édentée de l'autre "zyva".
  13. vendredi 30 novembre 2012 14:31 El_pondy

    La solution, je la connais, ne pas offrir de smartphone à des gosses qui n'en ont pas besoin...
  14. vendredi 30 novembre 2012 14:00 TK

    Je ne veux pas faire mon pédant après un texte joliment écrit, mais "re-crudescence" comme l'indique son étymologie, c'est une ré-augmentation après une baisse, sinon c'est une simple "crudescence" (croissance, ou hausse en français). Dans le texte, la baisse qui précède l'augmentation décrite n'est pas très claire. Je ne sais pas pourquoi ce contre-emplois me hérisse à chaque fois que je lis un écriteau du style "suite à la recrudescence de ... nous nous voyons contraint de ..." et je me pose régulièrement la question de savoir quand a eu lieu la baisse (de chèque sans provision, etc.), et donc cette fois-ci c'est le Bondy qui en fait les frais ;) Sinon, c'est un peu navrant ces vols (et la violence qui peut les accompagner encore plus). Que faire?
    • jeudi 6 décembre 2012 15:08 garou 01

      maître capello sort de ce corps ! ! ! ! !
    • samedi 1 décembre 2012 14:20 Makhno

      Que faire ?? - Alpaguer les voyous ; - Les juger en comparution immédiate ; - Réparation du mal commis plus six mois de trou. Ca devrait les refroidir et suffire.
  15. vendredi 30 novembre 2012 13:46 Mulot de Paris

    J'avoue que le commentaire de Dédé l'embrouille me laisse pantois... drole ? Alors une excellent proposition : tout personne ayant volé un téléphone portable sera écorchée vive et éviscérée devant l'établissement où le larcin a été commis. Le but étant de faire un peu d'animation et faire rigoler un peu tout le monde. Vous voyez, moi aussi j'ai le sens de l'humour ^^
  16. vendredi 30 novembre 2012 13:00 Dede l'embrouille

    C'est excellent et drole et bien écrit.
  17. vendredi 30 novembre 2012 11:02 Great

    Good
  18. vendredi 30 novembre 2012 09:56 blanche colombe

    je vais faire un commentaire un peu décalé après avoir dit que le vol c'est mal ! quel est le pourcentage d'élèves qui ont un portable dernier cri ? parce que le problème est peut être là ! quand j'avais des enfants ,je ne leur ai jamais acheté le plus beau cartable ,la plus belle trousse ,le plus beau blouson ou les plus belles baskets ! j'achetais toujours le plus basique pour ne pas déclencher de l'envie chez leurs camarades . et cette envie ne venait pas que des enfants de classe soi disant populaire ,je peux vous l'assurer ,elle venait aussi de mes enfants mais je résistais à leur demande :apprendre la frustration est aussi une manière d'éduquer ! mais c'est vrai que c'est un pari sur l'avenir ...
  19. vendredi 30 novembre 2012 01:20 Dupneu

    C'est sympa la vie dans les quartiers "populaires", ma foi.