Najat Vallaud-Belkacem : "La diversité est un beau geste de la droite"

AMBIANCE, POLITIQUE Samedi 1 décembre 2012

Par Kahina Mekdem

Najat Vallaud-Belkacem arrive dans un Murat rempli. Plus de places assises, c’est la première chose qui me marque. Au fond, près de la place maquillage, entre une blogueuse et un jeune garçon, je réussis à m’incruster. Ce monde a pour conséquence de réchauffer l’atmosphère. Il fait chaud en cette fin de mois de novembre et personne n’a gardé sa veste. NVB fait aussi tomber la sienne.

Nous visionnons la réunion de rédaction dans l’écran plat mis en place pour l’occasion. A quelques moments, la porte-parole du gouvernement sourit. Elle rit pleinement pendant la diffusion de son portrait, réalisé par Inès el Laboudy, l’une des blogueuses qui interview la ministre. Mohamed Mezerai et Imane Youssfi lui font face, leurs questions en bouche.

Dans son portrait, la voix d’Ines el Laboudy sonne comme un espoir pour les nombreux SDI, les stagiaires à durée indeterminée de France : « Il y a dix ans, elle était stagiaire, la voilà aujourd’hui ministre ». Le portrait détonne, on voit des princesses, des fées clochettes, c’est la DisneyLand Touch d’Ines. Najat Vallaud-Belkacem réagit : « C’est un immense honneur d’être ministre aujourd’hui ». La ministre des droits des Femmes est claire à ce sujet, le travail est de rigueur : « Je travaille tout le temps, j’ai beaucoup de mal à voir ma famille. »

Mohamed Mezerai prend la parole et ose la comparaison qui là aussi, détonne : « Rachida Dati a-t-elle été votre modèle ? » Malgré la divergence des idées politiques qui peut exister entre les deux femmes, Najat Vallaud-Belkacem sait reconnaître les bonnes idées de l’opposition : « C’est un beau geste de la part de la droite de les avoir nommées car j’aurais aimé que ce soit la gauche qui fasse ça la première ! La gauche regrette de ne pas avoir été la première, car fondamentalement, avant la droite, elle a amené les personnes issues de l’immigration à prendre des responsabilités. »

S’en suit le reportage d’Imane Youssfi, dont la première question concerne PSA, une actualité dans laquelle elle est devenue experte. L’interrogation de Nordine Nabili a pour effet de poser un suspens silencieux dans l’assemblée : « Faut-il toujours lutter  quand on est une femme en France ? » Ici et là, les regards s’interrogent : « Que va répondre la ministre ? »

Kahina Mekdem

Les réactions des internautes

  1. Samedi 8 décembre 2012 06:04 diego

    C'est une bi-nationale .Laquelle de ses deux paries peut lui faire une confiance totale.
  2. Lundi 3 décembre 2012 07:37 marjorie

    najad ballaud belkacem est plus une combattante pour le féministe et la violence faite aux femmes ! en france d'autre chose beaucoup plus grave a traiter le chomage des jeunes !
    • Lundi 3 décembre 2012 15:40 Grutzi93

      Marjorie - Le chomage des jeunes - et des autres - est un fléau. Mais était-il nécessaire de faire la remarque que c'était une chose plus grave à traiter que la violence faite aux femmes ? Il en meure tous les jours. Vous êtes peut-être de ceux qui pensent qu'elles l'ont certainement bien cherché.
  3. Samedi 1 décembre 2012 19:43 commandant minos

    La "Diversité", c'est du racisme bien-pensant.
    • Dimanche 2 décembre 2012 14:22 diego

      Non ,la Diversité ,c'est le racisme autorisé envers le pays hote
  4. Samedi 1 décembre 2012 18:16 hop HOPE

    D'un autre point de vue pourquoi ne pas recruter selon l'âge ,la religion, le sexe ,l'ethnie , l'appartenance sociale , régionale ,catégorielle à une association ou société quelconque et pourquoi pas la taille ,la forme du faciès ....... Les critères de maturité d'esprit ,de connaissances ,savoirs acquits , d'expériences ,diplômes, semblants aléatoires
  5. Samedi 1 décembre 2012 13:33 Cath

    Ségolène Royal a admis que Najat Vallaud-Belkacem doit sa carrière politique à la discrimination positive. http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120727.OBS8287/si-najat-vallaud-belkacem-s-appelait-claudine-dupont.html En tant qu'agent double étant donné les services qu'elles rend à son pays d'origine, elle n'a pas de légitimité pour représenter la France.
  6. Samedi 1 décembre 2012 13:09 Alain

    La diversité est une bien belle chose: elle permet à Nadjet Belkacem d'être à la fois rémunérée par le roi du Maroc pour promouvoir son pays, et d'être ministre de l'ancien colonisateur.
    • Samedi 1 décembre 2012 18:59 hop HOPE

      Parlant du Maroc Qui est allé photographier l'arrière des murs qui sont érigés le long de certaines routes à Marrakech, il m'a été dit qu'il y aurait derrière ceux-ci un bidonville dont l'insalubrité est .......
      • Samedi 1 décembre 2012 20:34 Beurk

        S'il n'y avait que çà! http://www.yabiladi.com/articles/details/14148/racisme-anti-noir-maroc-nous-sommes.html
    • Samedi 1 décembre 2012 15:44 Makhno

      On peut envisager qu'ainsi, notre ami le Roi soit au courant de quelques anecdotes croustillantes. Voire de quelques informations sensibles. Ou de quelques secrets. Mais qui pourrait douter de la totale loyauté de Mme Belkacem ? Sûrement pas nous.
  7. Samedi 1 décembre 2012 09:37 Queluq'un

    Si ces personnes ont été nommées au gouvernment grâce à leur qualités et le fait qu'elles étaient les meilleures pour occuper leur poste, alors oui, ces personnes méritent leur postes et ne pas les avoir nommer aurait été une erreur impardonnable. En revanche, si ces personnes ont été nommées ministres alors qu'il y a avait des gens plus compétents pour occuper leurs postes, alors c'est une discrimination inexcusable. Nul ne doit se voir refuser un poste alors qu'il est le plus compétent à cause de ses origines, de sa couleur de peau, bref de ses gênes. ça marche pour tout le monde. Un pays non raciste est un pays où personne n'attache une quelconque importance à la couleur de peau. A partir du moment où on commence à sélectionner des gens parce qu'ils ont une certaine couleur de peau ou certaines origines, alors c'est du racisme, même si cela s'effectue dans le cadre de la discrimination positive.
    • Samedi 1 décembre 2012 23:22 bataille de Tourtour

      Dans son pays,le Maroc,par exemple, où je suppose que la diversité est à l'honneur dans les instances gouvernementales. Non ? Comment est-ce possible ? On n'aime pas la diversité ni les diversitaires, là-bas ? On n'apprécie pas la mixité ,le multiculturalisme ? Un étranger peut se pointer au Maroc,il va avoir un logement,des aides,des allocs,être soigné gratuitement,lui et sa marmaille,faire des études gratuitement et être préféré à des Marocains dans le cadre d'un boulot gratifiant, au nom d'admirables raisons humanistes? Non ? Pourquoi donc?
      • Lundi 3 décembre 2012 13:57 Abdel

        Au Maroc le conseille du Roi est un juive M. Azoulay. J'aimerai voir la France avec un premier Ministre Arabe ou Africain. La discrimination positive = Racisme bobo autorise dans les salons parisien. La question est pourquoi une personne issue de l'immigration ayant un bon niveau d'etude, jamais commis une infraction et respectant les lois de la republique doit elle faire 2 voir 3 fois plus pour etre tolere je ne dis meme pas accepte. Mais bon la Vraie definition de la democratie je vous le dis: Gouvernement du peuple elu par le peuple et pour le peuple. combien de ministre vous pensez sont dans cette categorie la depuis une 20 ans. Qui se soucis de la pauvre Francoise qui a une pension de retraite de 800 euros et qui ne boucle pas c'est fin de mois. Alors arreter votre charabia SVP.
    • Samedi 1 décembre 2012 15:48 Makhno

      Vous avez raison. Il n'y a plus qu'à demander à Mme Belkacem qu'elle nous dévoile ses titres, expérience professionnelle et mérites, pour pouvoir comparer avec ceux que d'autres candidats pourraient présenter. Regardez le C.V de Delphine Batho ou de Harlem Desir, c'est à se taper le c.. par terre : études minimalistes, aucun 'vrai' boulot : toute leur carrière dans le milieu associatif et politique.
      • Lundi 3 décembre 2012 15:44 Grutzi93

        Makhno - Ils auront appris sur le tas.
    • Samedi 1 décembre 2012 12:46 diego

      C'est eux qui se targuent sans cesse de leur couleur ,nous la mettent sous les yeux , crient leur couleur / Nous ,on serait plutot dans l'humeur de s"en foutre . Il est noir ,et alors ? Nous n'avons pas le temps de remarquer
    • Samedi 1 décembre 2012 10:19 pierre

      en france,si!