Agriculteurs en Roumanie, ils vendent aujourd’hui aux puces de Marseille

AMBIANCE, C'EST CHAUD Jeudi 27 décembre 2012

Par Daisy Lorenzi

Les visages sont fatigués, les traits tirés, dans l’obscurité du petit matin. Il fait doux à Marseille. Plus d’une dizaine de degrés, à tout juste 4 heures du matin. On s’active doucement avenue de Plombière, car c’est l’heure du départ pour le marché aux puces. Alin Varga habite un abri en bois, sur le bord de la route. Un endroit discret, où il ne gêne personne…

Sur son bout de terrain, deux cabanes de fortune : celle des beaux-parents et la sienne, qu’il partage avec sa femme Sereasa, et ses deux enfants, Shakira et le petit Alin. Ce matin, le garçonnet dort d’un sommeil profond aux côtés de sa petite sœur. Pas d’école le samedi, pour lui qui vient tout juste d’être scolarisé depuis septembre. Installée ici depuis quatre mois, la petite famille s’approprie peu à peu les lieux. Un énorme téléviseur trône sur une étagère. Il fonctionne uniquement la nuit, faute d’électricité le jour. Dans le jardin, sorte de caverne d’Ali Baba à ciel ouvert, attendent toute les trouvailles de la semaine : un vélo, des bricoles électroniques, et surtout des vêtements. En France, et par la force des choses, cette famille d’agriculteurs s’est reconvertie en chiffonniers et ferrailleurs.

Détour par la caserne de Plombières

Tout est chargé dans la camionnette d’Alin qui parcourt moins d’un kilomètre avant son premier arrêt. Nous sommes au 91 boulevard de Plombières. Alin vient chercher ses parents, Remus et Virginia, qui vivent dans cette caserne désaffectée, réquisitionnée début novembre par des associations.

La camionnette reste garée à l’extérieur. Alin n’est pas forcément le bienvenu dans cette caserne, qui vit au rythme de l’installation d’une centaine de personnes. Le lieu est autogéré, même si les bénévoles assurent une présence et un semblant d’ordre quotidien. Il existe tout de même certains conflits de hiérarchie et une tension palpable, le soir venu. Mais ce matin, c’est calme. Tout le monde en voiture : direction, le marché aux puces de Bougainville.

De bonnes affaires et quelques éclats de voix

Sur le tableau de bord restent accrochées les clés du précédent véhicule d’Alin : une Renault Express. Il y a quelques mois, elle lui a été volée.  Il a fallu en racheter une autre. Puis se battre pour retrouver sa carte grise, lorsque la police lui a confisqué pour défaut de contrôle technique, à l’occasion d’une descente dans un camp.

Arrivée à destination, les chineurs sont déjà sur place, car « c’est à 2h30 qu’on fait les bonnes affaires ». Les marchandises sont à peine sorties au pied de la camionnette qu’un attroupement se forme. Les acheteurs se bousculent, fouillent dans les sacs… Les esprits s’échauffent et le ton monte. Pour certains clients, le marchandage s’inscrit dans un rapport de force, où le respect n’a pas sa place. « Il y a souvent des bagarres, même pour une paire de chaussures » confie un habitué, alors que des éclats de voix répondent à une paire de baskets lancées au visage de Virginia. Il n’est pas encore 5 heures.

La famille réussit finalement à s’installer, et la tension descend d’un cran. Sur un drap sont posés des écrans, un vieux Polaroïd, des dvd et de vieux téléphones Nokia. Sur un autre des vêtements d’hivers. Le calme est revenu sur le marché aux puces. Le seul bruit reste celui de l’autoroute, qui enjambe le marché : un murmure régulier trouble à peine cette quiétude. C’est dans ce silence qu’Alin remet en route la camionnette : lui ne reste pas au marché. Pendant que Virginia et Remus vendront leurs marchandises, il ira arpenter les rues à la recherche de ferrailles et peut-être de quelques machines à laver.

« Il faut être prudent »

Les chineurs s’affairent équipés de lampes torches. Remus endosse son rôle de vendeur, retournant ses articles dans tous les sens, pour prouver leur bonne qualité. Inlassablement il argumente, dans un français balbutié, entrecoupé de roumain et d’espagnol. Cette paire de chaussures ?  « 2 euros » réclame un client. « 10 ! » répond Remus, stupéfait. Difficile pour lui de comprendre pourquoi tout le monde lui propose un ou deux euros, quand il voit ses articles vendus jusqu’à 30 euros dans les magasines publicitaires. C’est de la « marque » pourtant.

5 heures, un nouveau vendeur installe son barda à côté des Roms. Aïssa, mécanicien à la retraite, est originaire de Saint-Etienne. Ces « gens là, je ne les fréquente pas », assure-t-il avec indifférence. « Il faut être prudent quand même » ajoute t-il en s’éloignant. La prudence, une consigne répétée toute la matinée à qui traîne un peu trop près des Roms… Mais sans jamais expliquer de quoi se méfier.

Plus loin s’installent deux hommes. L’un d’eux entame une prière avant de s’affairer. Soudain résonne une musique roumaine, et le regard de Remus s’illumine au passage d’une camionnette blanche. Un signe de la main, un sourire : c’est un ami à lui, qui part travailler. Un vrai travail, avec un contrat…

De la Roumanie à la France, en passant par l’Espagne

Comme son fils, Remus était agriculteur en Roumanie. Il labourait la terre sans tracteur et sans moyens. Alors, avec sa femme, ils ont quitté la misère du pays direction l’Espagne. Séville, Barcelone…mais les Espagnols avaient de moins en moins à donner, très peu à jeter… En 2010, après cinq années passées en Espagne, le couple traverse une nouvelle fois la frontière, direction la France. Il y a un peu plus d’argent mais moins de respect. De la part de la police surtout. La police qui fait guetter sa montre à Remus, anxieux : comme chaque semaine, elle arrivera à 9 heures, il faut donc se tenir prêt à déguerpir.

Il est 8 heures et le jour se lève. Marseille s’éveille et s’agite sous le bruit des premiers coups de klaxon. Aïssa est parti sans vendre grand-chose, et une vague de nouveaux clients déferle sur le marché. Ilie, Roumain lui aussi, vient acheter quelques bricoles. Il habite L’Estaque, au bord de la mer, dans une caravane « achetée 1 000 euros », le fruit de son travail de maçon.

Tout le monde se côtoie au marché de Bougainville, hommes et femmes de tous milieux et tout âge. Aux puces, toutes les nationalités font affaire. Le marché de Bougainville est un concentré de Marseille : bordélique, coloré, sale, mais tellement humain…

Une seconde chance dimanche

Alors que le marché s’agite, à 8h30, fin de partie pour la famille Rom. Alin est de retour avec sa camionnette et depuis quelques minutes ses parents remballent nerveusement. Comme prévu, la police a fait son apparition de l’autre côté du trottoir. Tous les Roms quittent les lieux, trimballant leurs marchandises dans des poussettes ou des caddies. Les autres vendeurs resteront là toute la journée.

La camionnette d’Alin file et passe devant La Plateforme du Bâtiment. Une quinzaine d’hommes, d’origine africaine, attendent de commencer leur journée. Celle de Virginia et Remus est déjà bien entamée, même s’ils ne sont pas très satisfaits du bilan et des quelques dizaines d’euros gagnés. Demain matin, la même mécanique se mettra en place. « Rendez-vous à 4h30 ? » s’enquiert Remus à son fils. « Ca va » répond Alin, avec cette façon d’acquiescer typiquement marseillaise.

Daisy Lorenzi

Les réactions des internautes

  1. Vendredi 4 janvier 2013 03:27 toto

    Pour info, la Roumanie donc les Roms font parti de l`Europe, libre circulation au sein de la CEE... De plus la Roumanie ne veut pas d`eux et joue avec la Bulgarie : c`est pas a moi c`est a toi, non c`est a toi... donc ils n`ont pas de `territoire`... et qui paye ??? NOUSSSSS...
  2. Mardi 1 janvier 2013 22:48 hors-banlieue

    Les Tsiganes ont traversé toute la Terre et toute l'Histoire, en volant, en mendiant, en mentant. La preuve est faite que le pire n'est jamais atteint - on peut toujours "améliorer" ...
  3. Mardi 1 janvier 2013 11:56 Marcelin

    Ils travaillent, on a volé leur voiture, les enfants vont à l'école.... bref des citoyens lambda(selon vous).
  4. Dimanche 30 décembre 2012 09:53 Monsegu

    Intéressant. Les Roms survivent comme ils peuvent, ce n'est pas toujours honnête mais cette histoire c'est aussi l'histoire de certains Français noyés par la crise et le chômage et qui font la même chose...
    • Dimanche 30 décembre 2012 10:00 Samson

      pour le vol ,la prédation ,le vagabondage ,là aussi ,accordons une préférence nationale aux français de souche ou d'occasion
  5. Samedi 29 décembre 2012 15:48 Ivan

    Lorenzi, ou vous etes vraiment naive, ou vous etes un element de la cinquime colone qui ouvre pour detrur la France et le bien etre de habitants en France. Des Tciganez, ou Gitanes, Ou Romes, Ou Gypsi, ou come vous veulez les apeler, ne TRAVAIL pas NULLE part en Europe, et certainement pas en Rumaine. Leur gaga est justement de profiter de gens comme vous, pour parasiter le societes. De autre cote on est libre de faire comme on veut donc leur mode de vie si ils leur convien se leur probleme. Moi que es que me choque es tout le aides verses a ces gens gens, sans accune contrepart.Autre chose on authorise ces gens de mendier avec les ENFANTS et ca je ne suis pas dacord de tout. On doit placer ces goses dans le centres specialiser leur doner education et INTERDIRE a leur parents de leur aprocher........Pacque leur parents on en peut le changer pour un simple raison ILS ne veut pas changer.......
    • Dimanche 30 décembre 2012 01:22 bataille de Tourtour

      Il faut tout renvoyer en Roumanie,parents,enfants et assimilés : la communauté européenne verse des milliards à la Roumanie afin qu'elle s'occupe de ses Roms ; où passe l'argent ? et pourquoi devrions-nous ,en plus,gérer leurs marmots ?
    • Samedi 29 décembre 2012 23:12 marine

      Bonjour, Vous avez tout dit bonne fête de fin d'année Cordialement,
  6. Samedi 29 décembre 2012 15:35 tanne bucur

    Veuillez observer que les Tsiganes (Roms, comme vous les appelez) ne font jamais de l'agriculture en Roumanie. Ils volent, ils mendient et detestent le travail. L'auteur de l'article semble avoir beaucoup de pitie pour ces parasites, qui sont chasses partout - et pour cause! Vous allez voir, dans l'avenir, ce que ces gens peuvent faire la ou il leur est permis de s'etablir. Ils vont tout salir et tout abimer. Prenez garde!
  7. Vendredi 28 décembre 2012 21:07 De loin

    "La prudence, une consigne répétée toute la matinée à qui traîne un peu trop près des Roms… Mais sans jamais expliquer de quoi se méfier." L auteur de la article a besoin d un dessin... ou alors il est vraiment c**...
  8. Vendredi 28 décembre 2012 20:44 dodo

    93 % des prisoniers à Genève sont étrangers! ils ruinent l'économie de la ville! et ils volent partout, cambriolent et se prostituent! Ils font semblant de boiter et s'achètent des téléphones portables!
    • Dimanche 30 décembre 2012 10:50 Didier BARTHES

      La prostitution est un travail parfaitement legal en suisse. Pkoi des etrangers ne le ferait il pas ? Il fautle reserver aux menageres francaises qui vont arrondir leurs fins de mois ?
      • Dimanche 30 décembre 2012 11:00 Samson

        Barthes ---la prostitution n'est pas un vol ,une agression. c'et une prestation offerte . on est preneur ou pas .
        • Mardi 1 janvier 2013 11:57 Marcelin

          non monsieur, la prostitution c'est de l'esclavage !
          • Mardi 1 janvier 2013 12:24 soulbarbe

            La prostitution est un commerce.Vous etes client ou pas .mais ,tout commerce florissant peut ,il est vrai ,attirer un prédateur .De nombreuses prostituées vivent une vie de fetes et de rencontres . elles sont plus libres que de nombreuses femmes mariées soumises à un mari jaloux ,vindicatif ,violent et avare égoiste .La prostituée ne porte jamais ce voile obligatoire dans certaine sociétés ..Elle est fière de son corps généreux .Oui ,Monsieur
  9. Vendredi 28 décembre 2012 20:41 dodo

    et voleurs bien sûr, le cuivre volé sur les voies SNCf, c'est EUX, ils volent aussi els personnes agées, en suisse cette semaine, 60'000.- à un monsieur de 90 ans, l'argent a été retrouvé dans la voiture du groupe de 4 rom's roumains! Merci la libre circulation pour les délinquants!
  10. Vendredi 28 décembre 2012 17:33 copte

    J'ai passé du temps en Bulgarie et en Roumanie. Je peux vous dire que les locaux considèrent les Roms comme des parasites parce qu'ils ne veulent pas travailler....???? ils survivent là-bas dans des conditions épouvantables ! Pour sûr, la France est un paradis d'aides sociales pour ces gens......
  11. Vendredi 28 décembre 2012 10:53 carpaccio

    l'entraide est à sens unique les agriculteurs français sont dans la misère et laissent leur troupeau mourir faute de pouvoir les nourrir et se nourrir alors chacun sa merde
  12. Vendredi 28 décembre 2012 10:32 Marie-Georges

    Merci pour cet article. Ceux qui commentent sont très loin de la réalité, en suggérant qu'une préférence nationale ferait reculer la pauvreté. Ce sont les richesses mal partagées qui créent la pauvreté ; les Roms n'y sont pour rien... Quand on aura compris ça, on pourra avancer. Libre à ces messieurs les commentateurs haineux de suggérer la guerre entre pauvres de tous pays. Les possédants n'ont pas fini de ricaner sur leur dos de pauvres valets du capitalisme sauvage, où les frontières n'existent que pour les gens qui cherchent à survivre...
    • Dimanche 30 décembre 2012 01:32 bataille de Tourtour

      Marie-Georges Ah ! les belles pensées,les nobles sentiments,quelle magnifique conscience morale est la vôtre ! La parole du Christ mise en application "et si on t'arrache ton manteau,donne ta tunique" .J'ai bien failli sangloter d'émotion.
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:06 zonzon

      c'est aux français d"assurer l'avenir du pays, pas à l'immigration . La préférence nationale donnerait aux français une plus grande sécurité d'emploi. Dans des secteurs comme le batiment où la main d'oeuvre est essentiellement étrangère ,la jeune main d'oeuvre française répugne à s'engager car ,s'y trouvant minoritaire , elle sait par avance qu"elle sera malmenée .I il paraitrait que le taux de chomage actuel atteindrait le pic de 1984 . Il y a presque 20 ans .Depuis 1984 ,à raison de 250 000 à 300 000 entrées de migrants par an ,nous avons introduits en France plus de 5 millions de demandeurs d'emplois en puissance .Sans cette immigration forcenée ,le chomage ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui . Et ces chomeurs ,il faudra bien les aider indéfiniment puisqu'il n'y a plus de créations d'emplois chez nous .d'où appauvrissement général
      • Vendredi 28 décembre 2012 22:04 flishflash

        « Dans des secteurs comme le batiment où la main d’oeuvre est essentiellement étrangère ,la jeune main d’oeuvre française répugne à s’engager car ,s’y trouvant minoritaire » A Zonzon , je suis français et je travail dans le bâtiment, si la main d’œuvre y est essentiellement étrangère, ce qui reste à prouver, c'est plutôt parce que ce sont des métiers difficiles et que les français ne veulent pas trop se fatiguer pour un salaire trop bas par rapport à l'effort fournis (renseignes toi sur la durée de vie d'un ouvrier par rapport à un cadre et leurs salaires respectif). Toi, tu n'es surement pas du bâtiment !!!
        • Samedi 29 décembre 2012 04:06 Samson

          Toi flishflash ;@tu dois etre dans le batiment parisien ! Renseigne toi un peu plus .Va dans les provinces ,les bourgs et les villages .Regarde les artisans français à l'ouvrage.les bretons ,les auvergnats.Et les restaurateurs de monuments historiques dont beaucoup sont bénévoles et travaillent le dimanche ,aux vacances . Connais tu au moins le succes commercial des salons du bricolage ? Si tu veux de la belle ouvrage ,prends un français et Paye le ! Ne vas pas recruter au débarquadère de Lampedusa !
          • Samedi 29 décembre 2012 19:09 flishflash

            Samson,malheureusement pour toi, je travailles sur les chantiers bretons, Rennes et sa région plus précisément et donc les bourgs, les villages. Et j'en rencontre des étrangers courageux qui bossent plus que je ne le ferais moi même (et qui quelquefois, sont exploités). Et pourtant, je ne pense pas être un fainéant... Les parents veulent des enfants bardés de diplômes, fini l’apprentissage, c'est dommage. Ils se font rare, de nos jours, les petits jeunes sur les chantiers. Bon, tous ça, ce sont d'autres débats.
      • Vendredi 28 décembre 2012 12:19 la_gata

        "Dans des secteurs comme le batiment où la main d’oeuvre est essentiellement étrangère ,la jeune main d’oeuvre française répugne à s’engager car ,s’y trouvant minoritaire " d'ici peu de temps ils feront moins la fine bouche hehehehe
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:04 Euhhh

      Que les Roms n'y soient pour rien individuellement, okay, mais l'immigration de masse. Que pensez vous de Georges Marchais, sûrement un haineux. Ah bah non il était parte parole du Parti Communiste. Auriez vous une explication ma chère Marie-Georges B. ? Je serai intéressé de vous lire.
  13. Vendredi 28 décembre 2012 09:40 molders

    entendu ce matin 38% de la campagne présidentiel payer par le contribuable que dire de plus les pigeons s'est bien nous
    • Dimanche 30 décembre 2012 07:31 Samson

      Flishflash @ Suis d'accord avec toi pour les diplomés inutiles et sans emplois .C'est la faute aux parents trop ambitieux pour leurs enfants .C'est la faute à la déconsidération des travaux manuels depuis que le ''tout '' manuel a été livré à l'immigration pour des raisons de ''cout " . .Autrefois il en était autrement chez nous. Le menuisier ,le forgeron ;le tailleur de pierres avait sa fierté .La ''bougnoulisation" du manuel a ruiné un savoir faire qui ne se transmet plus .
    • Vendredi 28 décembre 2012 09:51 ouinnnnnnn

      http://www.lepoint.fr/politique/rejet-des-comptes-de-campagne-de-sarkozy-cope-exprime-son-incomprehension-21-12-2012-1605048_20.php
  14. Vendredi 28 décembre 2012 08:39 Marthe

    On peut avoir de la compassion pour ces individus qui viennent de la terre entière croyant, encore, au miracle français. Mais, un peu plus de réalisme, la France vient d'être rétrogradée au 6e rang derrière l'Angleterre, elle a 5 millions de chômeurs et bientôt plus les moyens de financer les aides sociales, année 2012 horribilis, que sera 2013 ?
    • Vendredi 28 décembre 2012 12:23 la_gata

      il ne faut pas s’inquiéter ... de ici bientôt on sera comme en Espagne , et là les premiers a partir seront les immigrés arrivés en dernier , suivis des anciens immigrés et pour finir des français a la recherche d'un boulot en Chine et que le dernier éteigne la lumière ... vous voyez la roue de la fortune tourne et avant de cracher sur les immigrés il faut penser qu' un jour vous ou vos enfants serez vous aussi les immigrés de quelqu’un.
    • Vendredi 28 décembre 2012 09:01 Euhhh

      Il y a 20 ans Rocard disait la même chose et avant Marchais... A croire que la gauche vit dans un autre monde... Une utopie... C'est désespérant voire exaspérant.
      • Dimanche 30 décembre 2012 02:00 bataille de Tourtour

        De toutes façons ,la gauche ,(surtout celle qui s'auto-proclame "intellectuelle",et on est fondé à se demander pourquoi )s'est toujours trompée,et elle continue : utopies ,idéologies, humanitairerie, xénolâtrie: Germanolâtrie d'une bonne partie des intellos français du 19e siècle jusqu'au moment où ils ont commencé à comprendre que Bismarck était un dangereux va-t-en guerre, Colonialisme de la gauche fin 19e, Pacifisme imbécile des mêmes, Pacte germano-soviétique encensé toujours par les mêmes, SFIO votant les pleins pouvoirs à Pétain,(84 ans), et sous le képi duquel s'étaient planqués Laval,homme de gauche,avec pas mal d'autres salopards du même tonneau, Adulation éperdue à l'égard de Staline, Et les qualificatifs éperdus d'admiration pour Fidel Castro,Che Guevara, Mao,Kadhafi en 1969 ,Pol Pot en 1975,Khomeiny en 1979,les "printemps arabes" dont ,dès le début,n'importe qui - doté d'un minimum de simple bon sens et de quelques connaissances sur la réalité de l'islam et de son effroyable histoire - ,pouvait imaginer ce qu'il en adviendrait. On a vu . Rien à faire. Déni de réalité,refus de piger,toujours en train de se gourer,la gauche,et toujours prête à recommencer les mêmes erreurs ,et brandissant toujours à peu près les mêmes slogans avec le même champ sémantique. Et contente d'elle,en plus.
        • Dimanche 30 décembre 2012 07:14 Samson

          ...Et cette idée ,cette utopie increvable :::les riches payeront ! Chantez ,dansez ,dépensez ,les riches payeront Les riches ? Ils sont 1 500 en France suivant la Cour des Comptes et "les damnés " de la terre ..des millions
  15. Vendredi 28 décembre 2012 08:37 hop HOPE

    Est-ce que la vie de ces personnes est plus "intrressante"que celle des Francais amenés à la faillite au dépôt de bilan etc...et qui certains se suicident et .. ces MILLIONS de chômeurs qui dont un grand nombre ne sont même pas reçensés car "exclus " sous des prétextes divers S'il vous plait recentrons-nous sur NOS manques Nos problêmmes NOS déficiences Et ceci rêglé NOUS pourrons envisager de "pleurer " sur la situation du monde entier s'il le faut Enfant j'entendais les adultes dire balayer devant sa porte avant tout
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:15 samson

      Songez Hop Hope à toute cette jeunesse française qui doit renoncer à toutes études universitaires parceque la famille ne peut pas suivre .les études coutent trop cher .C'est l"avenir ,les innovations technologiques ,les découvertes scientifiques ,médicales qui vont périr faute de renouvellement en hommes de qualité. Je me demande si ,aujourd'hui ,la France dépose chaque année autant de brevets d'invention que la Suisse !
      • Vendredi 28 décembre 2012 11:54 hop HOPE

        SAMSON A tous les niveaux les "compétences" viennent de plus en plus de "l'extérieur " Les numérus clausus etc....., le prix des études ; du logement , des transports , de la nourriture ,des vêtement , des assurances , des livres et autres fournitures onéreuses Tout cela est un poids difficilement supportable pour des parents qui ont la chance d'avoir des enfants aptes aux études supérieures , mais n'ont pas les ressources nécessaires pour les aider dans leur cursus Je suis convaincue que ceci est voulu Idem à ce qui se passait dans certaines usines il n'y a pas si longtemps on y embauchait en masse de émigrés desquels il était exigé "des cadences d'enfer " qui "cassaient "ainsi les salaires etc... ceci dégoûtait les "territoriaux" qui préféraient être mutés ou partir la rage au coeur J'ai entendu moultes récits de ces faits Selon vous est-ce de l'incompétence ou un vil calcul qui est à la base de TOUT CECI Bonne journée à vous
        • Dimanche 30 décembre 2012 02:06 bataille de Tourtour

          Samson J'opte pour "un vil calcul". Me revient souvent en mémoire cette phrase d'Hitler ,(cité par Rauschning ,"Hitler m'a dit") : " L'hégémonie des maîtres doit subjuguer le pullulement des esclaves.
        • Vendredi 28 décembre 2012 12:28 la_gata

          A tous les niveaux les « compétences » viennent de plus en plus de « l’extérieur » c'est normal ici la jeunesse va à la fac comme qui va a une fête plus occupé d' etre bien zapé et avec le dernier portable que du contenu du cursus. en plus etant un pays soi disant "riche" les études son payants ... pourtant des pays avec moins de moyens offrent l'education superieure gratuite. avec logement et bouffe .
        • Vendredi 28 décembre 2012 12:24 samson

          Une compétence nationale doit faire peur à nos dirigeants . Elle ne serait pas aussi malléable que la compétence de l'étranger et elle serait plus revendicative sur les salaires. Ce que je crois Hop Hope
          • Vendredi 28 décembre 2012 14:49 hop HOPE

            SAMSON Hélas entièrement d'accord avec vos observations Une forme de ;diviser pour mieux rêgner ou plus "peinardement" En faisant planer une forme de terreur qu'est le chômage général et tout ce qui y affère , l'insécurité du "lendemain ",le marasme général le manque CHRONIQUE d'argent ,l'inaccès à toute forme de culture , d'études , l'impossibilité d'avoir des projets concrets à part la "survie" du lendemain Le immigrés craignant pour leur avenir ( encore une fois ) se révèlent être beaucoup plus "humbles dans leurs exigences" en tous points ;précarité , salaire , formation , avancement etc...que le "territorial " Mais il me semble que l'acceptation de tout cela pouvait fonctionner lorsque Monsieur le curé prêchait que la douleur acceptée ici bas permettait à notre âme d'être sauvée afin d'aller au Paradis C'est le moment de "compter " le nombre d'athées et de laïcs pour peut-être réagir à ces états de faits
          • Vendredi 28 décembre 2012 13:26 samson

            de plus ,trop de cadres et d'ouvriers français dans une entreprise sise en france peut engendrer "un patriotisme économique ".Et de cela,les grandes sociétés toujours à l'affut d'une délocalisation rentable n'en veulent pas.Voyez Arcelor ,voyez florange
  16. Vendredi 28 décembre 2012 00:18 bataille de Tourtour

    J'espère que madame la journaleuse Daisy Lorenzi donne avec largesse de ses deniers ( "c'est tellement humain ! ") à ces damnés de la terre pour lesquels elle a tant de compassion : quelle belle âme,et quels beaux sentiments ,j'ai failli en sangloter d'émotion . Ainsi, importés de partout , ces produits d'importation transforment la France ,qui était encore ,il y a une quarantaine d'années,un pays civilisé, où il faisait bon vivre,qui connaissait plein emploi ,ascenseur social, excédent budgétaire et imposition supportable, en un pays de chômage,de misère,d'insécurité ,d'écrasement programmé des citoyens ,un pays sale et bordélique,c'est certain ,et de moins en moins humain,c'est encore plus certain !
    • Vendredi 28 décembre 2012 12:30 la_gata

      "ces produits d’importation transforment la France ,qui était encore ,il y a une quarantaine d’années,un pays civilisé " il y a 40 ans il n y avait pas grand différence entre la France et un pays émergent . d’aujourd’hui sauf les avantages sociaux ... j'imagine que sur ça vous ne crachez pas ...
      • Dimanche 30 décembre 2012 02:26 bataille de Tourtour

        La Gata Renseignez-vous,que diable,ouvrez des bouquins,que sais-je! La France,dans les années 70 ,"un pays émergent" ,non mais j'hallucine. Vous confondez avec le paléolithique,je suppose. Quant aux avantages sociaux,ben, à vrai dire...j'ai travaillé pour me payer mes études - pas de bourse-, en vivant dans des chambres de bonne de 10 m2 ,goguenots sur le palier,pas de douche,chauffage sommaire-pas d'aides au logement- et je n'étais pas un cas isolé, mais je ne me pleurnichais pas dessus , et j'ai bac +5 ( et,n'était-ce ma paresse,j'aurais pu faire mieux) ; et après,ben ,j'ai continué à travailler ,et à payer,comme tant d'autres. Et je n'ai pas une mentalité de victime, ce n'est ni dans ma mentalité,ni dans mon éducation :je suis française,d'origine française.
  17. Jeudi 27 décembre 2012 23:01 yarr

    Je trouve cet article interessant, mais c'est dommage qu'il ne reste que dans la compassion. Je propose a l'auteure de donner directement a cette famille Tsigan la somme de 10410 EUROS, cela correspond au cout de la scolarite des enfants pour une annee. Si jamais c'est beaucoup trop, cette brave ame peut au moins leur servir de boite aux lettres pour qu'ils puissent avoir droit aux aides de l'etat... C'est beau d'avoir du coeur, donner avec son argent c'est tout de meme mieux. Pe curand! Yarr Source: http://www.education.gouv.fr/cid11/le-cout-d-une-scolarite.html
    • Vendredi 28 décembre 2012 12:31 la_gata

      avant de raconter des conneries demandez vous pour quoi des autres pays arrivent a faire mieux en matière d’éducation avec moins de moyens ..
  18. Jeudi 27 décembre 2012 19:21 Christophe

    dès cette année j'ai pris mes dispositions pour ne plus financer cette gabegie umps. Plutôt couler le navire que de me rendre.
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:33 zed

      arretons tous de bosser, ne payons plus d'impot pour entrenir ces gens, si on se met tous au RMI, il se passe quoi ?? Ruinons le pays (on en est pas loin) , c le meilleur moyen de faire annuler la dette de la france (combien de pays on vu leur dette annulé??? pkoi pas nous); c'est le seul moyen pour que l'etat arrête de filer du blé au premier venu, qui seront plus trop attiré par la france bizarrement !
      • Vendredi 28 décembre 2012 14:39 Toni

        là aussi vous marquez un point face à la gata.
      • Vendredi 28 décembre 2012 12:34 la_gata

        ce n'est plus le rmi ... plutot le rsa ... et si vous trouvez cool de vivre avec ça allez y ... on attendra ici sur le forum votre retour d’expérience ...
    • Jeudi 27 décembre 2012 20:01 samson

      ...Et quand la Bachelot nommée au conseil d'ethique prend comme conseiller appointé son propre fils et que Lionnel Jospin ,chef du comité ,désigne son épouse comme conseillère appointée mieux vaut vivre au temps des rois _ pas de dépenses,de batailles électorales tous les 5 ans
  19. Jeudi 27 décembre 2012 14:10 Charles

    Cette situation va déboucher sur une crise très grave : économique, culturelle, identitaire. Et l'apparition de mouvements comme Aube dorée en Grèce.
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:44 zed

      Dans quelque temps , la france sera le kosovo ! probleme : Qui a des kalash aujourd'hui en france???? et quand on sait que les flics, et même les militaire peuvent finir en taule si ils utilisent leur armes, on est mal barré !
      • Vendredi 28 décembre 2012 14:38 Toni

        Très juste ZED ...
  20. Jeudi 27 décembre 2012 12:20 ok

    merci a eux aussi. UN ARTICLE POUR VOUS LES JOURNALISTES À FAIRE SAUTER DANS TOUS LES JOURNAUX.UN BON NOEL POUR TOUT LE MONDE MÊME POUR LES INCAPABLES. INADMISSIBLE ET NOUS ON CRÈVE POUR PAYER CES MONTAGNES D'IMPOTS Où sont les minables ??? 19 millions d'Euros de primes - Je croyais que les bonus étaient scandaleux. Visiblement, ça dépend pour qui ! ET OU SONT LES GRANDS POURFENDEURS DES MEDIAS SI PROMPTS A TAPER SUR LES AUTRES EN PROTEGEANT LEURS COPAINS DE GAUCHE DE QUI ILS ONT AUSSI TOUCHE UNE DIMINUTION FISCALE !!! INDEPENDANCE DE LA PRESSE CRIENT-ILS EN PERMANENCE !!! LAISSER NOUS RIGOLER CELA DEVIENT PITOYABLE EN PLEINE CRISE, POUR NOEL, ALORS QUE TOUS LES FRANCAIS SE SERRENT LA CEINTURE - ILS SE PRENNENT 20 MILLIONS D'EUROS DE PRIME AYRAULT Budget primes: 5 850 000 € Nbre de membres de son équipe: 456 Nbre de membres de son équipe: 53 Nbre de fonctions support: 403 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 3 394 657 € Soit un taux de 58% du budget total Soit 12 829 € en moyenne par personne VALLS Budget primes: 1 547 532 € Nbre de membres de son équipe: 252 Nbre de membres de son équipe: 12 Nbre de fonctions support: 240 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 932 917 € Soit un taux de 60% du budget total Soit 6 141 € en moyenne par personne TAUBIRA Budget primes: 983 000 € Nbre de membres de son équipe: 169 Nbre de membres de son équipe: 14 Nbre de fonctions support: 155 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 614 375 € Soit un taux de 62% du budget total Soit 5 817 € en moyenne par personne TOURAINE Budget primes: 878 408 € Nbre de membres de son équipe: 64 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 49 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 549 005 € Soit un taux de 63% du budget total Soit 13 725 € en moyenne par personne MONTEBOURG Budget primes: 679 058 € Nbre de membres de son équipe: 57 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 42 Dépenses prévues au 31/12/012 : 422 000 € Soit un taux de 62% du budget total Soit 11 913 € en moyenne par personne BELKACEM Budget primes: 552 001 € Nbre de membres de son équipe: 47 Nbre de membres de son équipe: 13 Nbre de fonctions support: 34 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 396 112 € Soit un taux de 72% du budget total Soit 11 745 € en moyenne par personne MOSCOVICI Budget primes: 730 304 € Nbre de membres de son équipe: 67 Nbre de membres de son équipe: 20 Nbre de fonctions support: 47 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 453 000 € Soit un taux de 62% du budget total Soit 10 900 € en moyenne par personne FABIUS Budget primes: 1 091 082 € Nbre de membres de son équipe: 150 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 135 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 652 171 € Soit un taux de 60% du budget total Soit 7 274 € en moyenne par personne DUFLOT Budget primes: 580 950 € Nbre de membres de son équipe: 57 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 42 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 363 093 € Soit un taux de 62% du budget total Soit 10 192 € en moyenne par personne PEILLON Budget primes: 616 000 € Nbre de membres de son équipe: 61 Nbre de membres de son équipe:15 Nbre de fonctions support: 46 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 403 750 € Soit un taux de 66% du budget total Soit 10 098 € en moyenne par personne LEBRANCHU, Budget primes: 543 636 € Nbre de membres de son équipe: 55 Nbre de membres de son équipe: 12 Nbre de fonctions support: 43 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 337 000 € Soit un taux de 62% du budget total Soit 9 884 € en moyenne par personne FIORASO Budget primes: 564 000 € Nbre de membres de son équipe: 58 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 43 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 352 500 € Soit un taux de 63% du budget total Soit 9 724 € en moyenne par personne LUREL Budget primes: 552 347 € Nbre de membres de son équipe: 63 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 48 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 299 667 € Soit un taux de 54% du budget total Soit 8 767 € en moyenne par personne Aurélie FILLIPETTI Budget primes: 642 710 € Nbre de membres de son équipe: 91 Nbre de membres de son équipe: 15 Nbre de fonctions support: 76 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 378 706 € Soit un taux de 59% du budget total Soit 7 063 € en moyenne par personne Sapin Budget primes: 500 291 € Nbre de membres de son équipe: 75 Nbre de membres de son équipe:15 Nbre de fonctions support: 60 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 312 682 € Soit un taux de 63% du budget total Soit 6 671 € en moyenne par personne FOURNEYRON Budget primes: 541 770 € Nbre de membres de son équipe: 53 Nbre de membres de son équipe:14 Nbre de fonctions support: 39 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 272 597 € Soit un taux de 50% du budget total Soit 10 222 € en moyenne par personne BATHO Budget primes: 900 720 € Nbre de membres de son équipe: 173 Nbre de membres de son équipe:15 Nbre de fonctions support: 158 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 562 949 € Soit un taux de 62% du budget total Soit 5 206 € en moyenne par personne LE FOLL Budget primes: 370 457 € Nbre de membres de son équipe: 75 Nbre de membres de son équipe:14 Nbre de fonctions support: 61 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 207 997 € Soit un taux de 56% du budget total Soit 4 939 € en moyenne par personne PINEL Budget primes: 466 268 € Nbre de membres de son équipe: 39 Nbre de membres de son équipe:10 Nbre de fonctions support: 29 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 270 000 € Soit un taux de 58% du budget total Soit 11 956 € en moyenne par personne BRICQ Budget primes: 454 052 € Nbre de membres de son équipe: 38 Nbre de membres de son équipe:11 Nbre de fonctions support: 27 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 225 000 € Soit un taux de 50% du budget total Soit 11 949 € en moyenne par personne LE DRIAN Budget primes: 967 238 € Nbre de membres de son équipe: 158 Nbre de membres de son équipe:15 Nbre de fonctions support: 143 Dépenses prévues au 31/12/2012 : 580 566 € Soit un taux de 60% du budget total Soit 6 122 € en moyenne par personne allez les amis,le stock de vaseline en france n est pas encore épuisé.dépêchez vous,bientôt se sera a sec.
    • Vendredi 28 décembre 2012 08:21 suzette

      Estce possible , oui ,c'est possible Récemment, une ville russe a décidé de simplement interdire l'immigration sur son territoire. Il s’agit de Novy Urengoi, la capitale russe du gaz, située dans l’oblast de Tioumen, dans l’extrême nord de la Russie. La ville a été fondée en 1973, à la suite de l'ouverture du riche gisement gazier d'Ourengoï et est devenue une de ces « villes énergétiques » de la Russie d’aujourd’hui. Ce fort développement a entraine une croissance démographique importante, la population de la ville a été multipliée par 13 depuis 1979 pour atteindre 120.000 habitants en 2010 selon le dernier recensement. Mais la croissance démographique de la ville continuerait à augmenter puisque l’immigration vers la ville aurait en effet augmenté de 20% en 2012 selon les premiers chiffres officiels, pendant que le nombre de crimes et délits aurait lui augmenté de 64% en 2011 (sources). Face a cet afflux important d’immigrants et au bouleversement de l’équilibre social lié, les autorités municipales ont réagi de façon radicale puisqu’elles viennent d’adopter des mesures qui réglementent drastiquement le droit de tout simplement émigrer à Novy Urengoi, mesures qui s’appliquent tant aux russes qu’aux étrangers. Désormais pour juste visiter la ville, il faut obtenir un permis spécial, par le biais d’une invitation émise par une compagnie locale ou un résident de la ville.
      • Vendredi 28 décembre 2012 11:06 hop HOPE

        SUZETTE Au vu des chiffres surtout de la criminalité, Je conçois que l'on puisse "prendre peur" et,afin de pouvoir recouvrer une forme de sérénité "Clore toutes les portes" afin de pouvoir faire le ménage et vivre plus sereinement N'y aurai-t-il pas à partir de cette idée basique un moyen de mieux vivre chez nous et non pas seulement " vivre entre soi "ce qui n'est pas ma pensée Bonne journée à vous
    • Jeudi 27 décembre 2012 16:22 blanche colombe

      kesako? vous enfoncez une porte ouverte et si j'ai bien suivi cette prime moyenne est sur 12 mois donc cela fait pas énormément par mois tous les fonctionnaires reçoivent des primes :cela permettait d'ailleurs à administration de payer moins les retraites (les primes n'étaient pas comptées dans le calcul = primes au noir ) La rémunération des fonctionnaires se compose d'une rémunération principale (constituée du traitement indiciaire et éventuellement de l'indemnité de résidence, du supplément familial de traitement et de la nouvelle bonification indiciaire) et de primes et indemnités. Les primes et indemnités sont instituées par un texte législatif ou réglementaire.
  21. Jeudi 27 décembre 2012 10:45 samson

    la misère est contagieuse. Elle déborde d'Afrique et d'Orient .Elle s'étale dans nos banlieues et gagne le coeur des vieilles cités d'Europe autrefois plantureuses .C'est l'heure du Partage .Ne manquons pas à notre devoir de Civilisation et d'entraide .Réduisons nos dépenses somptuaires ,Renonçons à nos salaires de Roi .300,400 euros par mois nous suffira - tout comme à un sénégalais ou à un chinois .Dans cet Univers mondialisé nous devons etre Tous frères de souffrance
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:40 zed

      c'est le but des politique, gauche comme droite : avoir de la main d'oeuvre pas cher ! pkoi sinon laisser faire l'immigration de masse depuis 30 ans, qui n'apporte rien a part chomage, violence, communautarisme, pb de logement, education saturée.... ca permet aussi de diviser le peuple, sinon y'a longtemps que leur tete roulerait par terre
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:14 hop HOPE

      SAMSON Comme pour les chefs qui envoyaient leur troupes au "casse-pipe" Je vous dirai ; après vous ... vivre avec trois cent à quatre cent euros par mois Pas de contestation ; juste montrez l'exemple et si .....après mûre réflexion ..... Peut-être .....pourrai-je ... m'y résoudre Rassurez-vous j'ai compris votre dérision caustique Bonne journée à vous
  22. Jeudi 27 décembre 2012 07:56 amerigo christian

    merci à toutes ces associations qui permettent l'invasion de la france par des personnes qui sont la chance de notre pays nous manqueront toujours de miséreux et on peut remercier ces associations qui se battent pour developper la misére en france.Je préfererais que plutot que d'importer la misére en france tous ces gens soient envoyés dans ces pays pour combattrent la misére et non l'étendre à moins que leur but soit au contraire de ce qu"ils disent de développer la misére pour eux en vivre.On peut constater qu'au plus il y a d'associations et plus il y a de misereux les uns faisant vivre les autres .
    • Vendredi 28 décembre 2012 11:16 hop HOPE

      AMERIGO CHRISTIAN Hélas, force est de constater que vous avez raison Bonne journée
    • Jeudi 27 décembre 2012 23:10 daniel

      bjr; Effectivement ; L;exploitation ,de la misere humaine est une aubaine pour certains Tous les directeurs et soi disant éducateurs de foyer d education en vivent!!!!!mais pas tres dignement...
      • Vendredi 28 décembre 2012 09:27 ouinnnnnnn

        Les docteurs vivent grace à leurs malades, si vous en avez d'autres des comme ça ?
        • Vendredi 28 décembre 2012 11:27 samson

          et les gardiens de prison ,ouinnnouinn , demanderont sans doute davantage de prisonniers à garder . Eh bien ! ILS n'auront Rien .Madame Taubira ne veut pas que les condamnés à moins de deux ans de prison aillent au cachot .Les gardiens de prison pourraient leur apprendre le Vice et le Mal . Il faut les préserver ces petits délinquants . La Justice doit savoir etre maternelle aussi .
    • Jeudi 27 décembre 2012 14:47 patrick

      d accord avec vous
      • Jeudi 27 décembre 2012 17:19 samson

        on pourrait ajouter ; et plus il y a de sociétés anti racistes fonctionnant avec un budget d'état plus on découvre d"actes racistes ,de paroles racistes mais pas du coté qu'on pourrait croire