« Les touaregs du Mali vivent dans la peur »

BONDYMONDE, C'EST CHAUD vendredi 25 janvier 2013

Par Mohamed K

Le 11 janvier, la France lançait une intervention militaire au Mali afin de stopper l’avancée fulgurante, nous dit-on, des groupes islamistes armés, ayant pris le contrôle des deux tiers du pays l’an dernier. L’entrée en guerre de notre doux pays, bien qu’esseulé sur le terrain, a été saluée par tous. François Hollande, qui s’est efforcé de garder l’image d’un président « normal », acquiert une autre dimension : celle d’un chef de guerre, prêt à tout pour « détruire » ses ennemis, les islamistes.

Toutefois, une guerre, qu’elle soit asymétrique ou non, faite pour protéger les populations non combattantes ou ses intérêts, engendre toujours des dommages collatéraux. La population locale est affectée, de bien des manières, par la violence de la guerre. A savoir les bombardements, les invasions, ainsi que les déplacements.

Nous sommes donc en droit de nous questionner sur le sort de la population malienne, particulièrement sur celui des communautés présentes au nord du pays puisque c’est là que les combats se déroulent. C’est dans cette optique que je suis parti à la rencontre de Rhissa, un de mes anciens camarades de classe, d’origine touareg, afin de comprendre les bouleversements auxquels sa communauté doit faire face.

Rhissa a passé la majeure partie de sa vie  à Timia, au Niger et à Tamanrasset, commune  située en Algérie, à 200 km du site gazier BP-Sonatrach, près d’In Amenas. Cependant, durant son enfance, il a régulièrement fréquenté le Mali, notamment, la région de Kidal (Nord-est) et la ville de Gao. Il a donc établi des liens d’amitié avec les touaregs qui y habitent.

« Les touaregs du Mali vivent dans la peur »

Le jeune homme commence son entretien par expliquer que depuis bien longtemps la communauté touareg est mise à l’écart de la société malienne par le gouvernement. Puis, il m’avoue qu’aujourd’hui,  les familles, restées sur place, craignent les représailles  de l’armée malienne, qui pourraient débuter en cas de reconquête du nord du pays. « Bien que le conflit ne soit pas encore arrivé à Kidal et à Gao, les touaregs craignent la vengeance de l’armée malienne. Ils  vivent dans la peur et se demandent ce qui pourrait arriver une fois que l’armée malienne sera dans ces deux régions.»

Il est à noter que cette peur, perçue par tous, prend sa source de la confusion, parfois volontaire, faite entre touaregs indépendantistes et djihadistes. En effet, les touaregs sont perçus, par les habitants du sud, comme des complices.

« Les touaregs sont isolés »

Concernant le quotidien des touaregs du Mali, Rhissa a bien évidemment été bouleversé par la guerre puisque la communauté touareg du nord du Mali est tiraillée entre deux situations : d’une part l’avancée des conflits armés et d’autre part la fermeture des frontières algériennes, survenue au début de l’intervention de l’armée française.

« Ce sont des gens qui font pas mal d’échanges avec le sud de l’Algérie, le Niger mais avec ce qui se passe au nord du Mali, les routes sont moins pratiquées. D’ailleurs, l’Algérie a fermé ses frontières. Cette fermeture isole un peu les touaregs du Mali car, d’un coté, il y a les conflits qui avancent vers eux et de l’autre côté, il y a la fermeture des frontières algériennes, ils n’ont donc pas la possibilité de fuir.»

Ainsi, les touaregs sont condamnés à rester dans des zones de combats et à prendre leur mal en patience. N’ayant nulle part où se réfugier, ils doivent tant bien que mal faire face au spectre de la vengeance, d’autant plus que, dorénavant, la fracture ethnique entre population noire et touareg a atteint son paroxysme.

L’une des responsabilités de l’armée française, en marge de son action militaire, sera donc de contenir les civils revanchards et de veiller par la même occasion, à ce que l’armée malienne ne commette aucune exaction. Une mission qui semble délicate à en croire les déclarations des ONG sur place.

Mohamed K.

Les réactions des internautes

  1. mardi 5 février 2013 00:13 Denzel

    Les touaregs cela fait plus de vingt ans que je milite pour eux ..Enfin ils ont le droit d'avoir un Etat ...
    • mardi 5 février 2013 18:28 commandant minos

      Est-ce qu'un Etat a un sens pour un peuple tel que le peuple touareg ?
      • mercredi 6 février 2013 22:28 Denzel

        Je vous ais répondu....mais cela censure a tour de bras sur ce site désolé !
  2. lundi 28 janvier 2013 09:59 Mulot de Paris

    Je ne suis absolument pas d'accord avec la conclusion de l'article. Il n'est nullement de la responsabilité de l'armée française de contenir des civils et de veiller sur une armée intervenant sur son propre territoire. Les militaires français le feront car c'est ainsi qu'ils conçoivent leur mission mais quoiqu'il arrive, cela ne doit pas leur être imputé. D'autre part, cet article me gêne car il est prouvé depuis longtemps que les frappadingues djihadistes ont été soutenus par les indépendantistes touaregs. Il y a donc collusion. Passer entre les gouttes risque donc d'être difficile. Cet état de fait est d'autant plus surprenant que le MNLA se revendique comme étant laîque, la collusion avec des fous de dieu est d'autant moins innacceptable. Mais au vu de la progression actuelle, les coupables ne devraient pas flipper longtemps.
    • lundi 28 janvier 2013 12:41 richy

      je ne suis pas d'accord avec votre analyse. Les populations touarègues qui représentent 10 % de la population Malienne ont des revendications territoriales Ceci depuis la décolonisation, elle vit sans territoire est sous la coupe des ethnies noires, la décolonisation est à l'origine des problèmes de ces populations. L'amalgame avec les islamistes fous ne doit pas être fait, les djiadistes ont essayé de profiter de l'opportunité pour conquérir le Mali,
  3. dimanche 27 janvier 2013 23:51 sissoko

    Oui les touaregs sont bien des maliens, mais si on pouvait bien se préoccuper des sorts affligés au nom de la charia, il en serait autrement et à la malienne sans une intervention étrangère. En tout cas bravo pour cet état d'âme et qu'importe son élan tardif!!!
  4. dimanche 27 janvier 2013 23:28 lucien

    Est-ce que les français vont annexer le Mali? Evidement que non. Alors que va-t-il se passer quand les forces françaises quittent le Mali? Qui peut dire que les islamistes ne vont pas revenir? Les forces armées maliennes sont nulles et parasitaires et ne savent que fuire devant l’adversaire. La France sera-t-elle encore obligée d’intervenir une fois de plus?
  5. dimanche 27 janvier 2013 20:12 zetaone

    haha maltraiter mon oeil wai tt sa ce leur faute ils amener ls terroristes dans ntre pays tue des soldats et maintenant ils disent vivre dans la peur haha ce b1 fait pour eux
  6. dimanche 27 janvier 2013 17:31 lucien

    Si la France n’était pas entrée en action, tout le Mali serait aux mains des Islamistes. Mais en l'absence de stratégie claire de sortie, les Français se heurtent à une multitude de problèmes: le gouvernement intérimaire du Mali est faible, son armée ne sait faire que 4 choses très bien: 1) Brutaliser la population; 2) Faire coup d’état; 3) Miner les droits de l’homme, et 4) Fuir devant l’adversaire. Même les troupes françaises se soucient des civils car il est difficile de savoir qui sont les civils et où sont leurs sympathies. Les rivalités ethniques, religieuses et régionales, ainsi que les vielles vendettas posent des obstacles. Il est impératif – impératif – que la France passe cette patate chaude aux Africains le plus tôt possible. Il est temps que les Africains apprennent a se démerder sans corruption et sans coups d’état.
  7. dimanche 27 janvier 2013 16:47 samson

    Il semblerait que les touaregs maliens soient tres peu nombreux dans la colonie malienne en France .Le touareg aime les grands espaces . il est attaché à ses parcours dans le désert .Emigrer pour venir vider les poubelles à Paris ne le fait pas rever .Il aime là où il est né
    • lundi 28 janvier 2013 00:19 sissoko

      Mais il faut qu'ils bougent souvent pour rêver d'un jour de coopérants aprés une colonisation. Aller à la conquête du monde. fabriquer des bateaux, inventer les canons et devenir les maîtres du monde.Pendre ce qu'on veut et laisser le reste aux faibles. Qu'ils soient des batoualas (réné caillé) !!!!
      • lundi 28 janvier 2013 12:29 samson

        Sissoko @ Batouala ,ce n'est pas René Caillé mais René Maran . René Caillé ,lui ,fut un personnage véridique .Il fut le premier à découvrir Tombouctou ,la ville interdite aux Blancs .Il fut le premier à vivre et raconter une traversée du déset avec une colonne d'esclaves noirs à vendre au Maroc et à alger .
  8. dimanche 27 janvier 2013 15:50 soukoutoumba

    si on en est arrivé là c'est la faute à eux meme les touaregs qui ont pris les armes contre nos soldats loyalistes et les ont livré aux narcotraficants, terroristes etc. donc ils n'ont qu'a s'en prendre à eux meme. un adage malinké ceux-ci " lorsque nous vivons dans le bonnheur, on ne le saura qu'au moment où nous l'aurons perdu" c'est le cas des touaregs du Mali. et surtout nous voulons tout sauf le MNLA dans quoique c'est soit non seulement dans la guerre de libération et meme au déla, nous voulons tout simplement voir tous les dirigeants du MNLA crouppir à CPI pour les crimes qu'ils commis.
  9. dimanche 27 janvier 2013 11:33 l'éclaireur

    Les touaregs ont une responsabilité,ils se sont quant meme alliés aux islamistes les plus rétrogrades,la population en butte a leurs exactions va bien sur vouloir se venger
  10. dimanche 27 janvier 2013 05:04 Alpaco

    En fait les gens qui crient comme quoi les "touaregs" sont marginalisées au Mali se trompent vraiment,moi je me rappellent encore qu'il y a beaucoup de ressortissant du nord plus précisément les touaregs ont eu des avantages comme le recrutement direct dans la fonction publique malienne alors que les autres doivent passer un concours pour y accéder.En plus,chaque an plus de la moitie du budget malien va au nord,et que vont devenir les populations des autres localités ?Quand celui qu'on désigne pour chercher l’aiguille la piétine lui-même alors l'aiguille ne sera jamais retrouvée.Ces bandits du "mnla" et alliées (qui ne peuvent même pas représenter les ressortissants du nord) veulent diviser le Mali en 2 continuer avec les trafiques de drogue pour en suite passer du temps à ........ .
    • dimanche 27 janvier 2013 06:56 samson

      alpago Sur les images qui nous viennent du Mali avez vous reconnu beaucoup de facies de Touaregs parmi les membres du gouvernement fantoche du mali et parmi les soldats maliens toujours occupés à des coups d'état militaires . moi pas
  11. samedi 26 janvier 2013 22:22 dodo

    Dans les banieues françaises, des français vivent dans la peur des mafieux qui les menacent de mort!
  12. samedi 26 janvier 2013 19:11 Alpaco

    "Rhissa a passé la majeure partie de sa vie à Timia, au Niger et à Tamanrasset, commune située en Algérie, à 200 km du site gazier BP-Sonatrach, près d’In Amenas." et bien voila un témoignage sans fondement quelqu'un qui ne vit pas sur le terrain peut-il connaitre les réalités ?Aussi je vous en prie ne faites pas de propagandes malsaines.Les touaregs ne sont nullement isolés,ils sont minoritaires c'est vrai,mais les ethnies minoritaires n'existent pas qu'au Mali. A noter aussi qu'au nord-Mali il n'y a pas que les touaregs comme habitants donc ils ne sont pas les seuls inquiétants ou victimes.Il y a des touaregs dans les camps de réfugiés,dans l’armée malienne aussi il y a des touaregs.Si les "touaregs" comme vous le dites doivent avoir peur,c'est du " MNLA " et ses alliées.En Afrique,le Mali est l'un des pays où il y a plus de tolérance et de coexistence dans la paix entre les populations de différentes ethnies,donc n'embrasez pas le Mali avec vos écrits sans fondements.
  13. samedi 26 janvier 2013 13:07 georges

    Ils vivent dans la peur... Tout comme vivaient dans la peur la population du nord maltraité par leurs alliés terroristes.
  14. samedi 26 janvier 2013 09:26 hop HOPE

    J'ai lu , le texte et les com. donnent quelques "éclairages" sur cette région dont j'ignore absolument tout Merci d'avoir un peu "éclairé ma lanterne" Que dire ;espèrer surtout que les personnes civiles qui ne cherchent qu'à vivre dans la dignité ne soient pas trops nombreuses dans les "victimes collatérales "de "tout ceci " Ce sont souvent celles-ci qui en souffrent le plus hélas
  15. samedi 26 janvier 2013 05:23 Marc

    Et les autres vivent dans la joie, avec des mains ou des bras en moins.
    • samedi 26 janvier 2013 10:57 Mary

      Des mains et des pieds. Sans parler des viols, des mariages forcés, coups de fouet infligés à une population sans défense. C'est sûr que juchés sur des 4x4 armés de mitraillette, c'est beaucoup plus facile de soumettre et de terroriser.
  16. samedi 26 janvier 2013 01:44 brilland

    Les touaregs sont-ils bien "cleans" ? C'est à eux de se définir par rapport aux problèmes posés dans les territoires qu'ils fréquentent. Rien ne peut faire oublier que cette emprise des islamistes tenant du terrorisme AQMI et consors a été permise par la "passivité" des Touaregs qui, j'imagine, pensaient récolter les fruits de l'annexion des territoires du nord mali par les "djihadistes". La balle est aujourd'hui dans leur camp...y compris celle qui vient d'un fusil d'assaut !
  17. vendredi 25 janvier 2013 20:38 Alladji keita

    Si les touaregs ont peur ils n ont Qu a demander leur comportement dans ces derniers temps et à leur narco trafiquants et violeur de femme MNLA.un groupe qui n a pas reçu d education par leurs parents.un enfant mal elevé va toujours causé du tord a autrui.
  18. vendredi 25 janvier 2013 20:25 Odile

    Ne pas oublier que c'est leur rébellion qui a permis aux Islamistes de conquérir une partie du Mali et toutes les exactions qui ont suivies (destructions des Mausolées, mise en place de la charia.......)
    • mardi 29 janvier 2013 11:11 clara

      pourquoi les maliens sont-ils cléments envers ce militaire qui a encourager ce chaos avec son coup d'etat sous prétexte que le gouvernement ne faisait rien pour freiner la progression des islamistes? et c'est justement pendant son règne que le chaos total s'est installé.et en grand chef de guerre il n'a rien pu faire.je pense que celui là merite la prison à vie.mais personne n'évoque sa responsabilité dans cette progression des islamistes.
  19. vendredi 25 janvier 2013 16:25 kader

    Qui a provoqué cette fracture ethnique entre populations noirs et touaregs? c'est vous les touaregs. les déclarations des ONG qui parlent d'exactions des touaregs ont vite oubliées ceux, causées par les touaregs et islamistes sur les populations noires au nord, pendant l'occupation. La cohabitation n'a pas encore commencée entre touaregs et songhois, on verra après la libération des régions du nord. SAVOIR PARDONNER POUR VIVRE ENSEMBLE: je dis OUI Mais oublier, ce n'est jamais facile.
    • vendredi 25 janvier 2013 17:45 samson

      Les bons maliens de France ont manifesté bruyamment chez nous lors des interventions sarkoziennes en Lybie ,en cote d'Ivoire . Et maintenant ils applaudissent les bombardemnts français qui écrasent les touaregs . Il a dit "communauté Touareg " . Est ce à dire que déjà il ne tient pas les touaregs comme des nationaux maliens.
      • lundi 28 janvier 2013 00:03 sissoko

        Lybiens, touaregs et autres sont tous des êtres humains, seulement la différence c'est dans la tête et non dans la peau. Peut être kadda aimait bien le Mali. Un ami est un ami. et si An sardine n'aimait pas les maliens? Y' a pas de contradction dans les comportements
      • samedi 26 janvier 2013 12:17 georges

        Samson, un national malien ne souhaiterait pas la scission de son pays tout comme n'importe quel national de quelque pays que ce soit et ne s'allierait pas avec des terroristes d'autres pays pour arriver à ses fins. En d'autres termes, et c'est cela tout le problème, les touaregs ne se sentent pas maliens, et cela a toujours été ainsi, ils pensent qu'ils appartiennent à une autre culture proche de la culture arabe, à un autre pays en dépit des efforts du gouvernement malien à les intégrer dans l'administration publique (beaucoup ont occupé et occupent toujours de hautes fonctions) et des accords de paix qui ont été signé avec eux dans le passé.
        • samedi 26 janvier 2013 12:45 solutre

          Georges @ l'armée noire malienne se gardait bien d'enrégimenter en nombre important des maliens blancs touaregs
          • vendredi 1 février 2013 15:41 samson

            Un an plus tard, presque jour pour jour, c’est dans les environs de Gossi que se produisent de nouvelles exactions. Le 14 mai 1992, douze Touaregs, travaillant pour une ONG norvégienne, sont assassinés par des militaires. D’abord imputée à des rebelles touaregs, l’attaque du convoi humanitaire a été organisée par la gendarmerie locale, selon le Parlement européen, et sur des bases ethniques. Pour les députés de Strasbourg, ce massacre participe d’une politique de persécution visant à détourner l’aide humanitaire via l’armée et à éviter la mise en place de tout projet de développement à destination des Touaregs. Alors que, le 17 mai encore, 48 éleveurs touarègues sont tués à Foïta, cette série d’événements provoquent une nouvelle fois la fuite de dizaines de milliers de personnes vers l’Algérie et la Mauritanie. Au Mali, les exactions contre les "peaux claires" réveillent des blessures douloureuses |
          • samedi 26 janvier 2013 23:41 georges

            Au contraire, on reprochait à ATT d'avoir enrégimenter trop de touaregs car une armée c'est avant tout des soldats qui sont prêts à servir leur patrie et non à le diviser. Je ne parlerai ni de blancs ni de noirs car le problème ne se situe pas à ce niveau: c'est par l'amour qu'il porte à son pays que l'on reconnait un vrai nationaliste et non par la couleur de sa peau.
  20. vendredi 25 janvier 2013 13:38 blanche colombe

    merci pour ce témoignage j'aimerais que vous approfondissiez le sujet ainsi nous expliquer comment vivent ces personnes ,de quoi est fait leur quotidien ? est ce de l'élevage ,du commerce et même envisager le trafic ;prise d'otages comprise je comprends l'extrême dénuement d'une partie de cette population et il serait bon que l'on sache si le trafic en tout genre est vital pour eux ce n'est pas pour jeter l’opprobre sur eux mais pour mieux comprendre le pays
    • dimanche 27 janvier 2013 18:05 Bondynoise

      @ Blanche Colombe, Une carte animée expliquant brièvement la situation au Mali. http://www.dailymotion.com/video/xwug23_carte-animee-la-situation-au-mali-decryptee-en-cinq-minutes_news#from=embediframe
    • vendredi 25 janvier 2013 16:50 kader

      Blanche colombe; Nous avons toujours vécu ensemble (sonrhais, peulhs, arabes, bambaras, touaregs, minianka, somono, bozo, sarakolé, malinké, etc...) sans problème, ses touaregs occupent des places dans l'administration, dans le commerce, dans l'armée. Les Présidents Alpha Oumar KONARE, Amadou Toumani TOURE, ont tous faits pour ses touaregs, l'argent coulait a flot, belles maisons, voitures de luxe, ils étaient dans toutes les conditions, même ceux qui sont restés en brousse sont aidés par le gouvernement malien, avec les projets de développement du nord Mali. Imaginer Blanche colombe; ses touaregs étaient dans des conditions plus que les autres ethnies au nord. voilà comment ils ont voulus détruire le Mali, qui les as tout donné. Nous sommes croyant musulmans, nous respectons toutes les autres religions, le Mali reste toujours une terre d’accueil, nous avons été contraint a cette guerre, malgré nous même, par des fanatiques touaregs du nord. Que Dieu sauve le Mali a cause du Prophète Mohamed (PSL). kader
      • vendredi 25 janvier 2013 17:35 samson

        Voilà encore des gens du prophète qui se font la guerre .Les carnages en Orient ne suffisaient donc pas . Il a fallu que cela déborde jusqu"au Sahel . Avec les Kurdes ,les Touaregs sont un des peuples qui n'ont pas de territoire national bien à eux ,de gouvernement bien à eux . Ils sont maintenant portés par le reve de l'Azawad .Depuis si longtemps ils subissent l'arrogance des riches ,des grands noirs maitres des eaux ,maitres du fleuve .eux qui survivent sur des terres désséchées ,des terres de sable et de vents .
        • samedi 26 janvier 2013 12:04 Mary

          @Blanche colombe : mais qu'est ce que viennent faire la Lorraine ou les vikings ici ?? Vous dites vraiment n'importe quoi, alors quand on ne sait pas, eh bien on se tait. Ce n'est pas moi qui vous ridiculise, vous le faites très bien vous-même.
          • samedi 26 janvier 2013 13:01 solutre

            Les Touaregs en sont à la 3ème ou 4 ème révolte contre la population noire du bord du fleuve . Ils ont été victimes une première fois de la colonisation qui les a attachés administrativement à Bamako et une seconde fois lors de la Décolonisation qui les a maintenus dans cert état de sujétion . Cette fois ils se sont appuyés sur le pire des alliés . Leur révolte a été détournée de son but . Pour arreter les invasions annuelles des Vikings ,un bon roi de France acheta la paix en accordant des terres maritimes à ces Vikings : La Normandie .C'est une solution de ce genre qu'il faut appliquer dans le Nord du Mali . L'Azawad et la Paix .
          • samedi 26 janvier 2013 13:00 blanche colombe

            1/ vous ne comprenez pas l'humour si je parle de la Lorraine et des vikings ,c'est pour faire comprendre aux commentateurs que les guerres au Mali sont pour moi et beaucoup de français qui lisent le BB totalement inconnues de la même façon que les guerres en Lorraine et les invasions pour les lecteurs et que si des soldats français vont se faire tuer à la place des soldats maliens ,il vaut mieux savoir pourquoi 2/ n'ayant pas d'arguments à me réfuter ,vous m'insultez c'est courant !
      • vendredi 25 janvier 2013 17:34 blanche colombe

        j'ai lu dernièrement qu'une partie des touaregs demandaient la paix s'il arrivaient à rendre les otages qu'ils soient ou non entre leurs mains à l'origine ,ce serait une magnifique ouverture pour eux de démontrer qu'ils veulent la paix
        • samedi 26 janvier 2013 13:45 Mary

          "2/ n’ayant pas d’arguments à me réfuter ,vous m’insultez " Je n'ai rien à argumenter sur... rien. Et où voyez-vous une insulte ? Ce n'est plus Blanche colombe mais Blanche Neige qui voit des nains partout.
          • samedi 26 janvier 2013 13:52 blanche colombe

            et vous continuez !!!! une chose aussi moi j'ai l’honnêteté de toujours prendre le même pseudo ce qui permet à certains de faire des "fiches " sur moi (je fais de l'humour en écrivant cela ) donc si j'avais commenté avec un autre pseudo ,vous n'auriez pas écrit ce que vous venez de faire et cela est déplaisant car je ne sais pas qui se cache derrière Mary ce n'est pas "honnête "
        • samedi 26 janvier 2013 10:55 Mary

          Blanche colombe ou Oui-Oui au pays des Bisounours. Ce qui arrive aujourd'hui aux touaregs est arrivé par leur faute hier. Ils ont ouvert la boite de Pandore et se sont faits rouler par leurs supposés alliés de départ (MUJAO, AQMI, Ansar Dine et autres joyeusetés. De plus, les otages ne sont pas détenus par les touaregs mais pas les autres groupes que j'ai cités. C'est gentil de brandir le drapeau blanc maintenant mais c'est trop tard.
          • samedi 26 janvier 2013 11:51 blanche colombe

            quant à la paix elle ne se fait pas qu'entre gens du même bord la paix se fait avec les ennemis ;il faut faire des procès pour épurer les contentieux ,il faut condamner les criminels et amnistier les sous fifres car ce ne sont pas eux les responsables or la tendance est toujours de se venger sur ceux qui sont en bas de l'échelle parce que c'est plus facile et on laisse les autres s'en sortir réconciliez vous avec la population mais châtiez les chefs pour que le Mali survive
          • samedi 26 janvier 2013 11:36 blanche colombe

            Mary pourquoi m'appelez oui oui ? connaissez vous bien la Lorraine ,les Ardennes ,les massacres de la guerre de trente ans ,l'histoire de ces régions ? savez vous que les vikings ont remonté la Meuse sur leurs drakkars (puisqu'on appelle comme cela leurs bateaux )jusqu'à Stenay (dans le nord du département de la Meuse ) je crois bien que non hé bien moi c'est pareil pour le Mali ,quand je suis allée à l'école ,la décolonisation était faite et si les petits maliens n'apprenaient plus "nos ancêtres les gaulois " Hé bien c'était pareil pour nous en France pour les anciennes colonies ,j'avoue mon ignorance ,alors pourquoi me ridiculisez vous ?