On refait le débat : faut-il réformer l’Islam ?

C'EST CHAUD mercredi 30 janvier 2013

Par Lansala Delcielo @LansalaDelcielo ET Mohamed K

Parlons-en, le rendez-vous dominical, animé par le présentateur Frédéric Haziza avec la collaboration du journal du Dimanche traite des sujets qui font l’actualité. Pour cela l’émission fait appel à des parlementaires, intellectuels, artistes, experts et autres personnalités de la société civile. C’est donc en ce sens que le philosophe et anthropologue Malek Chabel, l’écrivain Marek Halter, et le vice-président du Front national ont été conviés à débattre de la question suivante : « faut-il réformer l’Islam ? »

Durant ces dernières années, la question de l’Islam en France a occupé une place importante dans les débats politiques. Ainsi nos dirigeants, qui ont parfois une méconnaissance de cette religion, se sont questionnés sur la compatibilité de l’Islam avec les valeurs républicaines : c’est-à-dire la laïcité, les droits des femmes, etc.  Dès lors, l’Islam est placé au cœur des débats et devient, à tort, une question politique et non spirituelle.

L’émission suit donc cette logique, qui ferait de l’Islam une question politique et non spirituelle, en allant demander aux parlementaires s’il faut oui ou non reformer l’Islam. A cette interrogation,  le député UMP de l’Indre-et-Loire, Claude Greff, répond sans détour que « l’Islam est une religion et c’est donc à elle seule de s’occuper de sa réforme ».  Cette réponse, soutenue par les députés Razzy Hammadi, Nicolas Dupont-Aignan et Olivier Falorni dans le reportage, est à mon sens très juste pour plusieurs raisons. La première raison se trouve bien évidemment sur le plan laïc. En effet selon moi, charger les pouvoirs publics de statuer sur le sort de l’Islam en France, c’est aller contre la loi de 1905. La démarche risque donc de faire vaciller l’un des piliers de notre République, la laïcité.

En outre, donner la possibilité à des parlementaires de réformer une religion, qu’elle soit musulmane, chrétienne ou juive, c’est donner l’occasion à certains partis politiques, comme le Front national, de l’instrumentaliser à des fins politiques. Ce qui aura, à mon sens, pour effet d’éveiller la peur chez les uns et la crispation chez les autres, et donc d’opposer les uns contre les autres en instaurant un climat de méfiance.

Ce sont certainement ces raisons qui poussent Malek Chabel à inciter les musulmans de France à prendre en main la réforme de leur religion. Pour cela, il suggère, en premier lieu, un meilleur apprentissage de la religion musulmane aux musulmans. Ce que je trouve très bien puisque cela permet d’éviter les fausses interprétations des textes religieux et donc d’endiguer en quelque sorte le radicalisme de certains. De plus, le philosophe souhaite une discussion entre musulmans après une relecture des textes afin d’actualiser l’Islam.

Réformer l’Islam ou instaurer un Islam de France ne doit donc pas se faire aux dépens des musulmans. Par ailleurs, j’estime que la reforme ne doit se faire que si les musulmans en ressentent la nécessité. Par conséquent, la question qu’on devrait se poser c’est : la réforme de l’Islam, pourquoi pas? Mais par qui ? Et comment ?

Mohamed K.

« Il faut lutter contre celui qui ne respecte pas la République ! » « Quand il y a atteinte aux grands principes de la République, il faut appliquer la loi et quand cela est justifié, la renforcer ! » « Il y a pour certains une forme d’instrumentalisation de l’Islam avec une radicalité qui est donnée à l’Islam, d’une façon décalée de la réalité de cette religion. » « Toute religion doit respecter la République, voilà c’est tout ! » Ce sont les bruits de couloir de notre chère Assemblée nationale, majoritairement enclin à cette réforme ! Les idées s’affrontent, se bousculent dans des faces à faces musclés sous fond de fausse diplomatie.

« Pourquoi le Front national donne t-il l’impression de faire, de la peur de l’Islam, le centre de ses préoccupations, de son programme ? » C’est une belle entrée en matière ! Cette question pertinente, il se la pose, je me la pose. Je pense qu’un bon nombre de Français se la pose également car le Front national est connu pour ses amalgames.

« Non, je crois que c’est une mauvaise lecture ! Le Front national fait du centre des ses préoccupations la prospérité de la France, du peuple français et le respect des valeurs de la République française», répond interloqué le vice-président du Front national à son assaillant. Vous ne croyez pas si bien dire, on vous croit Monsieur Philippot, on est de tout coeur avec vous, « et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu ! »

« L’Islam est une religion nouvelle en France, du fait d’une migration massive essentiellement ! » d’après Florian Philippot. Jusque là, on va dire ça se tient, Monsieur Philippot, c’est un constat raisonnable ! Allez, j’attends la suite maestro, faites moi vibrer !

« Il est normal que ça crée des tensions, que ça crée des problèmes, que ça crée parfois du communautarisme et il est normal que le peuple français ait été bousculé », réitère le cavalier fou du FN. Les stéréotypes que l’on connaît tous s’enchaînent à une vitesse hallucinante : le port du voile, les prières dans les rues, l’assimilation de l’Islam au terrorisme, tous les citer mettrait une année entière …

Donc d’après vous monsieur Philippot, l’Islam serait responsable des maux de la France ? Qu’est-ce qui se passe, le disque serait-il rayé ? Ce message nauséabond n’a pas vraiment d’incidence car il est le même depuis que le monde est monde ! On déguise ces noirs desseins par des sourires et des belles paroles mais il faut appeler un chat un chat. Ce débat ressemble à des poupées russes, avec en exergue cette phrase aussi vieille que le papyrus caché sous la plus petite des poupées : bandes d’immigrés, rentrez chez vous !

Lansala Delcielo

Les réactions des internautes

  1. jeudi 31 janvier 2013 01:13 Bondynoise

    "74 % des Français jugent l’islam intolérant : « Les musulmans doivent entendre cet avertissement » Ainsi 65 % des gens de gauche et 68 % des moins de 35 ans partagent l’idée que l’islam n’est pas une religion tolérante, tandis que 61 % des premiers, et 66 % des seconds pensent qu’il n’est pas compatible avec les valeurs de la société française." http://religion.blog.lemonde.fr/2013/01/24/74-des-francais-jugent-lislam-intolerant-les-musulmans-doivent-entendre-cet-avertissement/
  2. jeudi 31 janvier 2013 00:51 marc alr

    La seule question importante de ce débat est posée à 19 minutes: faut-il talmudiser le Coran? Un débat sur l'islam avec un collabeur comme Chebel, un FN et deux talmudistes, est-ce vraiment sérieux? De qui se moque-t-on? Ca a visiblement échappé aux auteurs de l'article trop occupés à répéter des poncifs sur le FN, qui une fois encore a servi d'épouvantail, dissimulant le véritable enjeu du débat: comment subvertir l'islam. Tant que les musulmans ou ceux qui prétendent parler en leur nom continueront à se coucher bien servilement devant les gens comme Haziza ou Halter, ils seront foutus. Ils peuvent toujours s'exciter contre le FN, qui n'est qu'un chiffon rouge, alors qu'ils se couchent devant ceux qui cherchent à détruire de l'intérieur leur religion et qui sont leurs ennemis réels. D'ailleurs est-ce un hasard si les sionistes cherchent depuis quelques années à infiltrer tous les partis d'extrême-droite en Europe...?
    • jeudi 31 janvier 2013 00:57 marc alr

      Pour bien comprendre où veut en venir ce débat, à savoir asservir l'islam (de la même manière que le catholicisme l'a été) pour le plus grand intérêt de l'oligarchie mondialiste apatride, regarder cette conférence de Pierre Hillard: http://www.youtube.com/watch?v=oryEpSTK7bo&feature=player_embedded
  3. jeudi 31 janvier 2013 00:10 levasseur

    plus de religions histoire de penser par soi-même et ne plus se réfugier derrière les écrits des autres pour se donner bonne conscience et faire du prosélytisme à deux balles.Se libérer de ce concept débile en croyant à des dogmes d'un autre âge qui n'ont fait qu'abrutirent les plus vulnérables d'entre-nous avec des histoires dignes de contes de fées comme la vie de Jésus et toutes ces conneries moyenâgeuses et si peu crédibles mais qui marchent encore de nos jours et ceci est valable pour toutes les religions et certainement davantage pour les juifs et les musulmans.
  4. mercredi 30 janvier 2013 22:12 Aqvila

    Bandes d’immigrés, rentrez chez vous !
  5. mercredi 30 janvier 2013 20:49 tasmant

    Bon déjà, on réforme dieu. Ensuite l'économie et les rapport sociaux. Je suis un breton anti-souchien Taoïste et Lao Tseu, on le traduit de vingt manière différentes, et je kiffe! Sur les bords, j'aime beaucoup le chamanisme. J'aime, ça veut pas dire que j'y crois... Enfin bref, le monde se porterait beaucoup mieux sans les autistes monothéistes qui ont besoin d'un cure psychologiques. Ils sont stupides et dangereux. Beaucoup plus limités que la plupart des vrais autistes. Tous les monothéistes devraient se faire enfermer, pour le bien du monde, mais vu qu'ils sont nombreux, il n'y aura pas assez de monde pour les soigner. Donc... On est dans la merde. On va continuer à souffrir et à mourir à cause de leur conneries et de leurs questions sans intérêts. Chaque monothéiste est un métastase du cancer qui ronge la société. Joie et bonheur dans un monde qui n'existe pas, avec eux, et justifications de toutes les souffrances qu'ils infligent. Bande de petites blattes!
  6. mercredi 30 janvier 2013 20:10 Roger

    Si on avait combattu et fait interdire l'idéologie nazie dans les années 30, nous aurions éviter la deuxième guerre mondiale. En tolérant dans notre pays une idéologie moyenageuse qui prône l'infériorité de la femme, la haine du mécréant et la violence, nous n'aurons bientôt pas d'autre choix que la guerre civile pour nous en débarrasser. C'est tout ce que j'ai à dire.
  7. mercredi 30 janvier 2013 19:48 Arthur

    Rappelons que les Musulmans forment ce qu'ils appelle la oumma et que n'en déplaise au Bondy blog, cette oumma passe avant l'appartenance à un pays. Surtout lorsqu'il s'agit d'un pays de vieille civilisation non islamique comme la France qui a eu une population d'origine stable jusqu'à une époque très très récente. L'islam dont les bienfaits sont faciles à vérifier dans les 57 pays où il majoritaire est accompagné d'un système de valeurs et d'organisation de la société opposés à nos traditions démocratiques, laïques et tolérantes. Réformer l'islam semble difficile vu que cette idéologie est basée sur le coran qui est considéré comme venant directement de Dieu. ( ce qui n'est PAS le cas de la Bible) Ce coran est d'ailleurs bourré d'appels à la violence contre les non Musulmans. Un détail : les Musulmans sont autorisés à pratiquer la takya, c'est à dire à mentir dans l'intérêt supposé de leur idéologie. En résume, il n'existera pas d'islam de France.
  8. mercredi 30 janvier 2013 19:45 Isabelle ERNESTINE

    Il faut que l'Islam soit traité en terre chrétienne comme la chrétienté l'est en terre d'Islam afin que les deux religions soient sur un pied d'égalité. Cela s'appelle la réciprocité, c'est la façon dont un tiers doit être traité, il ne faut pas lui accorder plus de droit qu'on ne s'en accorde à soi-même. Sinon les relations sont biaisées dès le départ. Dans ce cas, les musulmans qui seront en terre chrétienne et qui voudraient avoir plus de droits pour pratiquer leur religion devraient le demander aux pays musulmans eux-mêmes. Ils leur diraient "accordez plus de liberté aux chrétiens dans leur culte afin que l'on nous en accorde plus pour nous-mêmes". Dans les pays musulmans, la Bible et la construction de lieux de culte sont interdites et les chrétiens ont un statut de dhimmi.
    • mercredi 30 janvier 2013 21:35 Commandant minos

      La France n'est plus une terre chrétienne, mais un pays culturellement chrétien.
  9. mercredi 30 janvier 2013 19:25 __Toto

    Je veux bien ne pas amalgamer musulman et terroriste MAIS Au Mali ! Qui veut imposer la Charia ? La Charie c'est dans quoi ? Qui force à porter le voile ? Le voile c'est dans quoi ? Qui coupe des mains aux voleurs (puis les mange) ? C'est dans quoi ? En Algérie ! Comment ont été trié les otages ? Sur quels critères ? ... J'en passe et des meilleurs. Connaissez vous des Athés qui forcent les autres à devenir Athés ? Non. Moi non plus. Il n'y a pas plus intolérant que ceux qui se prétendent tolérant ! A quand un premier bilan sur deux siècles du nombres de morts causés par les "religions" ?
    • mercredi 30 janvier 2013 19:49 Arthur

      Les islamistes terroristes sont de BONS musulmans et ne font qu'appliquer le coran ----
  10. mercredi 30 janvier 2013 19:22 Georges

    Sami Aldeeb, professeur de droit musulman : « Plus je connais l’islam, plus je m’en éloigne » (audio) http://www.fdesouche.com/346625-sami-aldeeb-plus-je-connais-lislam-plus-je-men-eloigne Extraits: Je prophétise la fin de l’islam : c’est une religion légaliste, et c’est ce qui les perdra. On va assister à une implosion de la société islamique, parce que les gens sont exaspérés par cette religion ». Je dis aux musulmans: « si vous voulez être digestes et acceptables pour la société, il y a beaucoup de choses du coran que vous devez mettre à la poubelle. « On a le même problème avec le judaïsme et l’islam du fait que les textes sacrés sont des textes légaux». La génération actuelle est perdue. Elle a digéré tout le poison de l’enseignement religieux depuis des siècles.» Nos professeurs et nos universités ne rendent aucun service au contraire. Elles aident à l’aveuglement général et mènent toute la société occidentale à sa perte». Vous savez, pour devenir musulman, il faut être un malade mental. Quand vous connaissez l’intérieur de la prison, vous n’y entrez pas. Vous serez attiré par l’islam si vous l’ignorez. Moi plus je connais l’islam, plus je m’en éloigne. »
  11. mercredi 30 janvier 2013 17:11 Mohamed

    En réalité "être adepte à Dieu", c'est avoir la parole divine liée à notre âme, ce que n'ont pas tous les non croyants tant qu'ils resteront dans cet état et continueront à se forger des convictions sur des dires, des clichés : chacun doit rechercher la Vérité en étudiant les écrits religieux disponibles à ce jour (Bible, Coran), contrebalancer les lignes directives de chaque religion, rechercher la Vérité et surtout abolir tout conditionnement, influence d’autrui, élan de violence, de haine, de racisme et d’antisémitisme gratuit. Aucun peuple n’est maudit, chaque peuple peut aller vers Dieu. Et même si un individu, inculte, ignorant, indique qu’un peuple a été « rejeté » par Dieu, tout le monde peut se racheter en suivant, s’attachant à la parole de Dieu dont l’essentiel se résume à aimer son prochain comme soi-même, à ne point faire de mal, et à éloigner toute médisance. Une âme divine ne s'acquière que par l'adhésion aux commandements et préceptes de Dieu édictés dans la Torah car rappelez-vous, même Jésus Christ disait : « N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes, je ne suis pas venu abolir, mais accomplir (Matthieu 5 17)) ». Par conséquent, Jésus Christ n’a jamais remis en question la Torah et au contraire, poussait les gens à l’accomplir vraiment. Les tout premiers Chrétiens étaient certes Juifs mais ceux qui ont suivi venaient du monde païen et pratiquaient la Torah comme les Juifs conformément aux préceptes de Jésus Christ. Ce n’est qu’en l’an 321 où la religion chrétienne a été profondément modifiée en raison de l’afflux de païens qui ont voulu s’appeler Chrétiens mais tout en continuant à être païens. Si les représentations en forme de statues des apôtres figurent dans les églises, si le sapin, le père Noël continuent à être en vigueur, c’est parce que l’influence païenne a pris le dessus sur la religion chrétienne. D’ailleurs, aujourd’hui, très peu de chrétiens prient, observent le jour du Seigneur, … Or, si on s’en réfère à Jésus Christ, celui-ci observait toutes les Lois juives scrupuleusement. Jamais, il ne s’est nourri d’animaux impurs, jamais il n’a profané le jour du Shabbat (journée commençant le Vendredi soir au coucher du Soleil et s’achevant le Samedi soir à la sortie des étoiles) en effectuant un quelconque labeur. Il en est de même concernant les apôtres. Pourquoi les chrétiens se sont abrogés de toutes ces obligations ? Pour avoir une âme divine, il convient de se conformer à la volonté de Dieu, décrite dans la Torah telle que Jésus Christ observait scrupuleusement : Ainsi, comme pour Adam et Eve, Dieu les a fait résider dans un paradis terrestre mais pas si gratuitement que çà, Il leur a mis 2 épreuves, à savoir de ne pas manger le fruit de 2 arbres. Et ils ont péché en n'obéissant pas aux ordres de Dieu. Ils ont donc été renvoyés du paradis terrestre, et ont été punis fortement. De même, Dieu a introduit des animaux impurs dans ce monde en nous demandant de ne pas les consommer (grosse épreuve) et qu'en cas de désobéissance, nous nous excluons d'office du monde paradisiaque futur que Dieu prépare et dans lequel n'y entreront que ceux qui ont observé la parole de Dieu. Mais ce n'est pas le seul ordre de Dieu, il y a surtout le Shabbat, jour réservé à Dieu où tout travail est formellement interdit. Même sa nourriture pour ce jour là devra être préparée avant l'entrée du Shabbat (Vendredi au coucher du Soleil). Et bien entendu, le non-respect de la parole de Dieu concernant le Shabbat exclut automatiquement la personne du monde futur. Il y a encore d'autres ordres de Dieu (ne pas voler, ne pas tuer, ne pas mentir, ne pas commettre d’adultère, aimer son prochain, …), il suffit de lire la Torah. Bien sûr, les animaux interdits ont été définis « impurs » arbitrairement par Dieu à titre uniquement d'épreuve pour distinguer ceux qui respecteront la parole de Dieu et faire un tri entre les êtres humains, les uns pour le bonheur éternel et les autres pour le malheur éternel (lire Daniel). La Torah est une deuxième chance que Dieu a donnée par rapport à celle qu’avait Adam et Eve et qui aurait pu leur permettre de se maintenir dans le paradis terrestre, si seulement, ils avaient obéi à la parole de Dieu. En élevant son âme à un niveau divin, on peut avoir la chance de mériter le meilleur du monde paradisiaque que Dieu prépare pour uniquement ceux qui ont observé scrupuleusement sa parole, ses commandements. Parce qu’ils auront considéré Dieu, sa parole alors en retour ils seront considérés par Dieu et auront des places de choix dans le monde futur. Pour résumer, le respect des paroles de Dieu édictés dans la Torah est capital pour entrer dans le monde paradisiaque futur. C’est peut-être pour certains contraignant mais c’est le prix à payer pour obtenir un laisser passer au monde éternel du bonheur. C’est mieux que gagner au loto, c’est le plus beau cadeau qu’une âme peut avoir. La mort n’est qu’une perte d’un habit provisoire (corps) d’une âme, l’âme est éternelle, autant lui donner un maximum de chances d’être heureuse éternellement : obéissons scrupuleusement aux volontés de Dieu édictées dans la Torah, le seul recueil de Vérité relatant la vraie parole de Dieu. Contrairement aux idées de haine gratuite qui circulent, même le Coran fait des éloges sur ceux qui observent la volonté de Dieu édictée dans la Torah : « À bon escient, Nous ( c'est Allah qui parle) les choisîmes parmi tous les peuples de l’univers » (sourate 44 intitulée la Fumée, Ad-Dukhân, verset 32). Dieu suscita parmi eux de nombreux prophètes et leur accorda ce qu’il n’accorda pas à de nombreux autres peuples : « (Souvenez-vous) lorsque Moïse dit à son peuple : ‹Ô, mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait de Dieu sur vous,lorsqu’Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu’Il n’avait donné à nul autre dans les mondes. » (sourate 5 intitulée la Table servie, Al-Mâ’idah, verset 20). Il les éleva au-dessus d’autres nations de la Terre, et leur accorda un grand nombre de faveurs : « Ô Enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples . » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 47). Comme on le voit, ceux qui refusent de suivre la voie de la Vérité n’ont aucun repaire. Ils resteront toujours cotonnés dans le désordre, la violence, la haine, la destruction (attentats, agressions, vols, viols, trafics de drogue, meurtres, haine gratuite, …). A cause de cela, comme il est écrit dans la Bible, les descendants d'Ismaël ont été rejetés par Dieu : Genèse 17, 18 Abraham dit à Dieu: "Oh! qu'Ismaël vive devant ta face!" Genèse 17, 19 Mais Dieu reprit: "Non, mais ta femme Sara te donnera un fils, tu l'appelleras Isaac, j'établirai mon alliance avec lui, comme une alliance perpétuelle, pour être son Dieu et celui de sa race après lui. Genèse 17, 21 Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac, que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison." Ismaël et toute sa descendance, privés de toute alliance avec Dieu, de tout bénéfice au monde futur, au lieu de se racheter en accomplissant la volonté de Dieu, se sont enfoncés davantage en attaquant ceux qui avaient été choisis par Dieu d’où l’antisémitisme débordant que l’on voit aujourd’hui. Comme des prostituées, même les journalistes, les footballeurs, les directeurs de grosses entreprises sont achetés en pétrodollars pour incriminer Israël et les juifs ! Mais qu’ils se rassurent, Dieu anéantira tout ça. Dieu protège son peuple ainsi que tout adepte à sa Parole (pas seulement les Juifs), Il les a rassurés en indiquant comment il réglera les comptes de chaque ennemi de la Vérité : « selon que tu as vu le fer mêlé à l'argile de la terre cuite, ils se mêleront en semence d'homme, mais ils ne tiendront pas ensemble (Daniel 2 43) », « les nations sont comme une goutte d'eau au bord d'un seau, on en tient compte comme d'une miette sur une balance (Isaïe 40 15) », « ces paroles sont closes et scellées jusqu'au temps de la Fin (Daniel 12 9) », « en ce temps-là, ton peuple échappera, tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre (Daniel 12 1) », « Un grand nombre de ceux qui dorment au pays de la poussière s'éveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour l'opprobre, pour l'horreur éternelle (Daniel 12 2) », « Aucun étranger incirconcis de coeur et incirconcis de corps n'entrera dans mon sanctuaire (Ezéchiel 44 9) », « Je ferai connaître mon saint nom au milieu de mon peuple Israël, je ne laisserai plus profaner mon saint nom, et les nations sauront que je suis Dieu, saint en Israël (Ezéchiel 39 7) », « Je manifesterai ma gloire aux nations, et toutes les nations verront mon jugement quand je l'abattrai sur elles (Ezéchiel 39 21) », « Je manifesterai ma grandeur et ma sainteté, je me ferai connaître aux yeux des nations nombreuses, et ils sauront que je suis Dieu (Ezéchiel 38 23) », « Tu mourras de la mort des incirconcis (Ezéchiel 28 10) », « Car je suis Dieu, ton Dieu, le Saint d'Israël, ton sauveur (Isaïe 43 3) », « Car mon peuple a été enlevé pour rien (Isaïe 52 5) », « Et toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j'ai choisi, race d'Abraham, mon ami (Isaïe 41 8) », « Ils seront réduits à rien et périront, ceux qui te cherchaient querelle (Isaïe 41 11) », « J'ai fait de toi l'alliance du peuple, la lumière des nations (Isaïe 42 6) », « Je suis Dieu, votre Saint, le créateur d'Israël, votre roi (Isaïe 43 15) », « Longtemps j'ai gardé le silence, je me taisais, je me contenais. Comme la femme qui enfante, je gémissais, je soupirais tout en haletant (Isaïe 42 14) », « Mon peuple habitera dans un séjour de paix (Isaïe 32) », Ne crains pas car je suis avec toi, ne te laisse pas émouvoir car je suis ton Dieu (Isaïe 41 10) », « Ne crains pas, vermisseau de Jacob, et vous, pauvres gens d'Israël (Isaïe 41 14) », « Toutes les nations sont comme rien devant lui, il les tient pour néant et vide (Isaïe 40 17) », « Tu es mon serviteur, je t'ai choisi, je ne t'ai pas rejeté (Isaïe 41 9) », « Alors Dieu sortira pour combattre les nations, comme lorsqu'il combat au jour de la guerre (Zacharie 14-3) », « Aujourd'hui même, je le déclare, c'est le double que je vais te rendre (Zacharie 9-12) », « De même que vous étiez une malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d'Israël, de même je vous sauverai pour que vous deveniez une bénédiction (Zacharie 8-13) », « Dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement (Zacharie 8) », « Et de nombreux peuples et des nations puissantes viendront chercher Dieu des Armées à Jérusalem et implorer la face de Dieu (Zacharie 8-22) », « Et je frapperai de cécité tous les peuples, mais sur la maison de Juda j'ouvrirai les yeux (Zacharie 12-4) », « Il arrivera en ce jour-là que je chercherai à détruire toutes les nations qui viendront contre Jérusalem (Zacharie 12-9) », « Il arrivera en ce jour-là que je ferai de Jérusalem une pierre à soulever pour tous les peuples, et tous ceux qui la soulèveront se blesseront grièvement (Zacharie 12-3) », « Il arrivera que tous les survivants de toutes les nations qui auront marché contre Jérusalem (Zacharie 14-16) », « Je les ramènerai pour qu'ils habitent au milieu de Jérusalem. Ils seront mon peuple et moi je serai leur Dieu (Zacharie 8-8) », …. Et d’ailleurs, Dieu reconfirme le rejet d’Ismaël et de toute sa race, donc tous ses descendants après lui : Genèse 22, 1 Après ces événements, il arriva que Dieu éprouva Abraham et lui dit: "Abraham! Abraham!" Il répondit: "Me voici!" Genèse 22, 2 Dieu dit: "Prends ton fils, ton unique, que tu chéris, Isaac, et va-t'en au pays de Moriyya, … Dieu indique bien ton fils « unique » Isaac car Ismaël a été rejeté de la descendance d’Abraham et donc du choix de Dieu. Et c’est à nouveau confirmé puisque Dieu lui-même est d’accord pour chasser Ismaël de la descendance d’Abraham : Genèse 21, 9 Or Sara aperçut le fils né à Abraham de l'Egyptienne Agar, qui jouait avec son fils Isaac, Genèse 21, 10 et elle dit à Abraham: "Chasse cette servante et son fils, il ne faut pas que le fils de cette servante hérite avec mon fils Isaac." Genèse 21, 11 Cette parole déplut beaucoup à Abraham, à propos de son fils, Genèse 21, 12 mais Dieu lui dit: "Ne te chagrine pas à cause du petit et de ta servante, tout ce que Sara te demande, accorde-le, car c'est par Isaac qu'une descendance perpétuera ton nom, Il est très rare qu’une race soit aussi rejetée par Dieu ! Est-ce l’attitude des descendants d’Ismaël qui a conduit Dieu à rejeter toute sa race ? Dieu a conclu une alliance éternelle avec tout celui qui accomplira la volonté sa Volonté, respecte Sa Parole édictée dans la Torah. Dieu indique bien : « Ce n'est pas avec vous seulement que je conclus aujourd'hui cette alliance et que je profère cette imprécation, mais aussi bien avec celui qui se tient ici avec nous en présence de Dieu notre Dieu, qu'avec celui qui n'est pas ici avec nous aujourd'hui (Deutéronome 29 13) » Deutéronome 29, 9 Vous voici aujourd'hui debout devant Dieu votre Dieu: vos chefs de tribus, vos anciens, vos scribes, tous les hommes d'Israël, Deutéronome 29, 10 avec vos enfants et vos femmes (et aussi l'étranger qui est dans ton camp, aussi bien celui qui coupe ton bois que celui qui puise ton eau), Deutéronome 29, 11 et tu vas passer dans l'alliance de Dieu ton Dieu, jurée avec imprécation, alliance qu'il a conclue aujourd'hui avec toi Deutéronome 29, 12 pour faire aujourd'hui de toi un peuple tandis que lui-même sera pour toi un Dieu, comme il te l'a dit et comme il l'a juré à tes pères Abraham, Isaac et Jacob. Deutéronome 29, 13 Ce n'est pas avec vous seulement que je conclus aujourd'hui cette alliance et que je profère cette imprécation, Deutéronome 29, 14 mais aussi bien avec celui qui se tient ici avec nous en présence de Dieu notre Dieu, qu'avec celui qui n'est pas ici avec nous aujourd'hui. La Torah ne peut se placer au niveau des autres religions. Et peu importe que Jésus Christ fût Messie ou non. Ce qui importe le plus, c’est l’observation de la parole divine décrite dans la Torah par laquelle on peut être certain d’être favorisé par Dieu pour mériter une part dans le monde futur. En tous les cas, le Messie annoncé au Roi David par l’intermédiaire du prophète Nâtan est loin d’avoir accompli ce qu’il fallait : 1 Chroniques 17, 9 Je fixerai un lieu à mon peuple Israël, je l'y planterai et il demeurera en cette place, il ne sera plus ballotté et les méchants ne continueront pas à le ruiner comme auparavant, 1 Chroniques 17, 10 depuis le temps où j'instituais des Juges sur mon peuple Israël. Je soumettrai tous tes ennemis. Dieu t'annonce qu'il te fera une maison, 1 Chroniques 17, 11 et quand il sera pleinement temps de rejoindre tes pères je maintiendrai après toi ton lignage; ce sera l'un de tes fils dont j'affermirai le règne. 1 Chroniques 17, 12 C'est lui qui me bâtira une maison et j'affermirai pour toujours son trône. 1 Chroniques 17, 13 Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils; je ne lui retirerai pas ma faveur comme je l'ai retirée à celui qui t'a précédé. 1 Chroniques 17, 14 Je le maintiendrai à jamais dans ma maison et dans mon royaume, et son trône sera à jamais affermi." Jésus n’a rien fait de tout cela, à moins qu’il ne revienne pour accomplir sa tâche mais là encore, ce sera plus à l’avantage d’Israël, des Juifs que des Chrétiens puisque dans la parole que Dieu a adressée au Roi David par l’intermédiaire du prophète Nâtan, il s’agit bien du peuple désigné et chéri par Dieu. Que le Christ revienne ou non, le plus important actuellement est d’accomplir la Volonté de Dieu édictée dans la Torah. Considérer ou non le Christ comme étant le Messie n’est pas de notre niveau et ni de notre ressort, c’est l’affaire de Dieu. Donc point de haine gratuite entre les peuples, point de jalousie envers les Juifs, Israël pour qu’ils soient autant décriés méchamment ! C’est Dieu qui a créé ce monde, c’est Dieu qui établit ses choix, sa volonté : on doit l’accepter et en agressant, attaquant les Juifs, Israël, on ne peut être que certain de mériter le plus pire des châtiments de Dieu. Personnellement, je viens de me convertir au judaïsme et j’en suis très heureux : mon seul regret est de ne pas naître juif.
    • mercredi 30 janvier 2013 21:32 Commandant minos

      Jésus selon les évangiles a au contraire "transgressé" sciemment la loi juive comme le repos hebdomadaire du Shabbat pour montrer que l'application automatique de rituels était contraire à l'esprit même de la loi juive. "le shabbat est fait pour l'homme et non l'homme pour le shabbat" aurait-il enseigné après qu'on lui eut reproché de guérir pendant le shabbat.
    • mercredi 30 janvier 2013 20:22 Martin André

      je suis curieux de savoir comment les religions vont régler les problèmes terribles qui attendent l'humanité dans les prochains siècles : montée des océans et disparition de plusieurs pays , disparition des espèces animales à grande vitesse, pollution totale des océans et disparition des êtres vivants qui y vivent, empoisonnement de l 'air, rareté de l 'eau potable, cataclysmes , disparition éventuelle du gulf stream qui réchauffe l 'europe ,prolifération des plantes génétiquement modifiées dont on ne connait pas quelle sera l 'adaptation à de nouvelles conditions climatiques etc....j'attends les réponses du coran , de la thora, de la bible ou de n'importe quel autre document se réclamant d 'une religion . merci .
  12. mercredi 30 janvier 2013 17:07 YM

    moi, je suis plutôt partisan de l'abroger (d'ailleurs, il contient déjà des tas de versets abrogés, il suffit de TOUS les abroger!) un texte d'une ineptie et d'une médiocrité confondantes!
  13. mercredi 30 janvier 2013 14:52 Kam'

    D'abord, j'ai beaucoup de sympathie pour le Bondy Blog et j'espère que ses rédacteurs feront une longue et belle carrière. Par contre, il faudrait voir à étayer un peu plus leur sens critique. " Durant ces dernières années, la question de l’Islam en France a occupé une place importante dans les débats politiques. Ainsi nos dirigeants, qui ont parfois une méconnaissance de cette religion, se sont questionnés sur la compatibilité de l’Islam avec les valeurs républicaines : c’est-à-dire la laïcité, les droits des femmes, etc. Dès lors, l’Islam est placé au cœur des débats et devient, à tort, une question politique et non spirituelle. " Placé au coeur des débats par qui ? Toujours par la même poignée de journalistes-animateurs de cour, pour la plupart pro-israéliens et islamophobes forcenés. "Faut-il réformer l'Islam" ? Rien que la question est une absurdité ! Mais bon, comme il faut quand même répondre à cette question absurde, on réunit: - le "journaliste" mondain pro-israélien - un "philosophe" mondain bonimenteur pro-israélien (lire l'excellente enquête de XXI d'automne 2008) dont on se demande ce qu'il fait là - un membre du FN qui ne dit finalement pas autre chose que l'ensemble des principales formations politiques. Il y a l'imagerie classique du barbu égorgeur qui fait sa prière dehors mais aussi une islamophobie de "gauche" : le musulman serait impossible à assimiler car polygame, arriéré et refusant l'égalité homme/femme. - un musulman partisan d'un "Islam des Lumières" (?) qui doit constamment des gages de sa volonté d'intégration au nom de la communauté, et qui, en réalité est l'Arabe de service qui fait l'unanimité contre lui. Je me demande bien ce qu'il espérait en ce rendant sur la plateau de cette émission à la con. " Ce débat ressemble à des poupées russes, avec en exergue cette phrase aussi vieille que le papyrus caché sous la plus petite des poupées : bandes d’immigrés, rentrez chez vous ! " Je suis bien d'accord. Il ne s'agit pas d'un débat mais d'une démonstration tronquée. On ne veut répondre à aucune question ici; on veut simplement imprimer la peur du musulman (peur qui, j'en conviens, s'appuie parfois sur des craintes légitimes) dans les consciences. On veut dévier les colères politiques, économiques, sociales, sur lui. Vous aurez mon éternel reconnaissance le jour où vous cesserez de critiquer les symptômes pour vous attaquer aux CAUSES. Le public est en demande. Pour cela, il faudrait peut-être cesser les partenariats fâcheux avec LCP ...
    • mercredi 30 janvier 2013 17:01 samson

      le cactus pousse mal en Normandie comme le pommier pousse mal dans le désert . C'est aussi simple que cela. dans les pays musulmans la chrétienté est maudite ,Dans les pays chrétiens les mosquées ont minaret sur rue ou place publique Cherchez l'erreur
  14. mercredi 30 janvier 2013 14:29 blanche colombe

    la réforme de l'Islam ! vaste débat et voué à l'échec dès le départ je dirais plutôt ; faire un débat sur l'adaptation des musulmans à vivre dans une société multiconfessionnelle:voir ce qui va et ce qui ne va pas de toute façon où les musulmans s'adaptent et les mosquées se videront de la même façon que les cathos se sont adaptés à la société moderne et les églises se sont vidées dans une société laïque comme en France ,il est impossible de respecter l'Islam fondamental ,la majorité des musulmans se sont adaptés sans faire de bruit et ils ne vont pas à la mosquée le vendredi ,ils travaillent .....
  15. mercredi 30 janvier 2013 14:21 Monsieur Lumière

    @monsieur Bitru Quelle intelligence, quelle finesse, quelle profondeur, quelle ouverture d'esprit, quelle sagesse, quelle respect du genre humain, quelle prise de recul dans vos propos! Clairement, nous devrions tous nous incliner devant autant de bon sens!.... Soyons serieux...... L'Homme est par nature stupide, il n'apprend jamais de ses propres fautes et commettra toujours les mêmes erreurs de jugements et les mêmes débilités dans une situation donnée. Au travers de votre réaction, vous venez d'approuver (sans le vouloir) cette affirmation. Merci!
    • mercredi 30 janvier 2013 17:43 YM

      on peut se demander, M.Lumière, s'il est bien cohérent de votre part d'affirmer que l'homme est stupide... Après tout, il est la création de votre dieu parfait, tout-puissant et omniscient! Personnellement, je n'aurais aucune confiance en un si mauvais artisan! Mais la bêtise infantile du croyant, dont vous êtes, n'est pas à ça près!
  16. mercredi 30 janvier 2013 14:07 Marthe

    En fait, "réformer l'Islam" n'est pas le sujet principal, il faudrait simplement que cette religion reste à sa place, soit dans la sphère privée. Les français sont irrités de la propension de cette religion à être vue dans le public, port du foulard, du voile, demande de menus halal dans les cantines, cadeaux de fin d'année pour les employés avec des produits halal, etc .. Je ne crois pas que les juifs aient demandé des produits casher dans les cantines ou ailleurs . La France est un pays de culture chrétienne, même si la religion n 'est pas présente comme avant, que les églises ne sont pas pleines. La France est aussi profondément laïcisée et ce déferlement de religion a quelque chose de saugrenue ou de complètement décalé et irritant, donc forcément à un moment, de rejet.
    • mercredi 30 janvier 2013 17:39 YM

      l'islam, par nature et construction, NE PEUT PAS RESTER A SA PLACE: on a observé que des rats de laboratoire artificiellement stressés ne survivaient que s'ils pouvaient stresser à leur tour d'autres rats. C'est exactement comme ça que fonctionne l'islam: à partir du coran ("le livre des menaces"), et de l'éducation qui va avec (madrassas fondées sur la baguette, la culpabilisation et l'abrutissement), le petit musulman engrange un stress existentiel considérable et pathologique (basé sur l'enfer et les supplices et la manière dont il faut massacrer les infidèles, etc...), auquel in ne peut survivre qu'en menaçant et humiliant à son tour. Même la position de prière, 5 fois par jour, en posture de soumission comme un chien devant son maître ou son chef de meute, la tête, vide, dans la poussière, et le cul relevé, bien haut, bien offert à allah, EST UNE INSULTE A LA DIGNITE HUMAINE... Dogme immonde à éliminer de la planète.
    • mercredi 30 janvier 2013 14:50 Monsieur Lumière

      L'Islam a toujours été et demeurera toujours une affaire qui concerne le privée. Ce qui change c'est le fait de vouloir en parler (le fameux bouc-emissaire), cela devient donc public. De plus, un certain nombres d'idées reçues véhiculées par nos médias et nos representants sont entretenues, au lieu d'être garant d'une certaine sagesse, ils brassent leur graves méconnaissance du sujet en public et ne font qu'user d'amalgames pour le moins douteux... En ce qui concerne vos exemples, nous vivons (enfin..J'ose esperer) dans un pays de droits et de libertés, or, chacun est libre de choisir les vetements qu'il souhaite porter, tant que la liberté des autres n'est pas entachée. Dans un certain quartier a Paris, on peut croiser beaucoup de gens style "ghotique"...Et alors? Cela ne m'empeche pas de circuler et d'aller où bon me semble. En ce qui concerne la cantine, personnellement, j'attend toujours la preuve de ces fameuses revendications (les "on dit que" n'ont pas beaucoup d'interet)...De plus, je ne vois pas ce qu'il y a de si "dangereux" que de proposer a tous de quoi manger (selon les goûts, les envies etc). En ce qui concerne les cadeaux de fin d'années....?...Sincerement, c'est quoi le prochain? La revendication du port obligatoire de babouches? jamais entendu cela, mais bon quand on souhaite entretenir une certaine image, au bout d'un moment, on ne trouve plus vraiment d'idées qui tiennent la route. La seule veritable revendication c'est l'histoire des horaires de piscine pour femmes...Mais bon malheureusement on a trouvé une piscine qui pratiquait ce genre d'horaires pour les femmes juives... Du coup, le "holala!!! ils veulent nous imposer leurs lois islamico-barbu-terroristo-fou" Est devenu " euh...finalement, c'est bien les horaires pour femmes, car certaines ne veulent pas se montrer en maillot de bain...euh...ben oui quoi..." Soyons honnête, la grosse majorité des musulmans en France vivent leur vie sans causer de tort ni à l'Etat, ni a autrui. Il ne revendique absolument rien, si ce n'est le fait de vouloir vivre en paix sans servir de crachoir pour les magazines et autres reportages. Il faut arreter d'alimenter li'gnorance des gens en véhiculant n'importe quoi. Le mieux que l'on puisse faire, c'est de pousser les gens a étudier les textes, discuter, débattre et comprendre le pourquoi du comment. Bizarrement, dès qu'une personne commence a étudier les fondements de l'Islam, ça première réaction c'est : "mais attend, c'est pas ce qu'on nous montre à la TV en fait." A bonne entendeur, salut.
      • mercredi 30 janvier 2013 17:19 YM

        curieux que M. Lumière affirme des contre-vérités comme: "L’Islam a toujours été et demeurera toujours une affaire qui concerne le privé." Rien n'est plus faux: l'islam est au contraire un dogme communautaire dans lequel il est recommandé de prier en groupe! (c'est écrit dans le coran) L'islam compte sur le totalitarisme et les menaces du groupe pour aliéner les individus. C'est sa base même! Le nivellement par la médiocrité du troupeau. Le musulman est terrorisé par le jugement de l'Oumma! Et quand je lis le coran ou la sunnah, je suis d'accord que ça n'est pas ce qu'on nous montre à la TV, c'est 100 fois pire!!! l'islam dogme haineux, intolérant, totalitaire, pervers/à double langage et parfaitement stupide et absurde (preuves sur demande!)
      • mercredi 30 janvier 2013 16:05 commandant minos

        Sur les revendications, il existe des rapports édités par l'Education nationale qui font état de demandes spécifiques de la part de parents musulmans ...
    • mercredi 30 janvier 2013 14:25 commandant minos

      ce que vous dénoncez est lié à une interprétation de l'islam qui en fait le cadre de tous les aspects de la vie du croyant. Comment s'habiller, quoi manger, etc. Il serait temps que le rituel laisse la place au spirituel !
      • mercredi 30 janvier 2013 15:10 Monsieur Lumière

        @commandant minos C'est justement l'une des critiques que fait l'Islam aux autres communautés : "le fait d'avoir laisser tomber certains actes qui revêtent un caractère obligatoire". Les musulmans ne laisserons jamais tomber ce qui est pour eux obligatoire, c'est bien pour cela que des savants disent que, des 3 religions abrahamiques, seule la religion islamique tient encore la route en ce qui concerne ses fondements d'origines.
        • mercredi 30 janvier 2013 19:49 Marthe

          Sauf qu'en France, le religieux est totalement dans la sphère privée et souvent complètement abandonné car beaucoup sont athées. Là est la véritable coupure entre chrétienté et islam, culture chrétienne pas forcément croyance et islam en tant que croyance et suivi des préceptes. Donc une incompréhension de plus en plus grande entre deux parties de la population.
        • mercredi 30 janvier 2013 17:13 YM

          vous savez ce que les musulmans peuvent faire avec le fondement de leur religion...devinez! Bref, je conseille aux musulmans d'apostasier, s'ils en ont le courage moral et physique! mais évidemment, comme ils sont des soumis, châtrés par leur dogme menaçant et terroriste, et en conséquence, voulant faire subir le même sort au reste de l'humanité en compensation, ils font du sur-place et tournent éternellement dans leur absurdité obsessionnelle! "l'islam est la pire chaîne que l'humanité ait jamais portée" (Ernest Renan, il y a 150 ans, qui a vécu plusieurs années en terre d'islam!)
        • mercredi 30 janvier 2013 17:05 samson

          l'islam conserve ses fondements d'origine ,certes ,mais à quel prix ? Au prix des fatwas et des crimes ,du sang
        • mercredi 30 janvier 2013 15:51 commandant minos

          Jésus en son temps a essayé de montrer aux Pharisiens que le suivi scrupuleux des règles était ridicules, parfois allant à l'encontre des fondamentaux (l'amour du prochain, etc). En quoi porter ou pas une barbe ou s'abstenir de manger telle ou telle viande fait de nous quelqu'un de meilleur, quelqu'un de bon ?Voila la question à se poser.
          • mercredi 30 janvier 2013 17:13 blanche colombe

            commandant minos qui a dit que la religion est l'opium du peuple ! le rituel évite de penser ,quand toute l'énergie est mise à occuper son corps à faire ses prières ,à s'habiller selon la coutume à manger en respectant les interdits ,on ne pense plus à ce qui est le sens de la vie parce que l'esprit est conditionné ,la liberté de l'individu n'existe plus . le rituel est nécessaire mais il ne doit pas être le principal la règle dans les couvents avait cette faculté d'empêcher le vagabondage de la pensée la prière n'est pas la méditation
  17. mercredi 30 janvier 2013 14:01 commandant minos

    Réformer l'islam ? mais à qui appartient l'islam ? qui a la légitimité pour réformer l'islam ? Il n'y a pas de pape, pas de conciles ...
  18. mercredi 30 janvier 2013 13:24 monsieur Bitru

    Je suis d'accord avec la toute dernière phrase. Simple bon sens.